mercredi 26 septembre 2018

J'ouvre les yeux et c'est pour toi que je veux vivre


 Un vendredi soir, après une soirée arrosée chez ses amis, Russell décide de sortir dans un club gay. Juste avant la fermeture, il rencontre Glen et finit par rentrer avec lui. Mais ce qu'il avait pensé n'être qu'une aventure d'un soir va finalement se transformer en toute autre chose. Lors de ce weekend rythmé par les excès, les confidences et le sexe, les deux hommes vont peu à peu apprendre à se connaître. Une brève rencontre qui résonnera toute leur vie...


 Voilà résumé en quelques mots l'histoire du film que j'ai découvert en cherchant des illustrations pour la chanson du jour. "Week-end" est un film dramatique britannique écrit et réalisé par Andrew Haigh, sorti en 2011.


 En voici la bande annonce :



  Andrew Haigh, le réalisateur, explique :
« Je voulais raconter une histoire d’amour honnête, intime et authentique, exprimer ce sentiment de peur et d’excitation qui naît lorsque l’on entrevoit que quelque chose d'inédit pourrait nous arriver. Je souhaitais que ces deux hommes s’éprennent peu à peu l’un de l’autre et craquent pour les différences de chacun, comme s’ils découvraient une part manquante d’eux-mêmes. J’ai capturé ces moments que deux personnes partagent quand elles commencent vraiment à s’engager, se concentrant peu à peu sur les questions qui façonnent leurs personnalités. Russell et Glen sont deux hommes qui abordent leur vie de façon totalement différente. Mais ils ont le même but : trouver leur place dans le monde qui les entoure. Ils essaient de comprendre qui ils sont, ce qu’ils veulent et ce qui les définit, en privé comme en public. Évidemment, lorsque l’on aborde le cas de deux personnes gays, ces questions deviennent particulièrement pertinentes ; et il était important pour moi de filmer cette relation honnête, qui parle de la vie gay d’aujourd’hui. Cependant, de la même façon qu’il existe plusieurs manières de définir une personne, il existe plusieurs manières de définir un film. J’espère que le contexte gay, loin de minimiser la portée de l’histoire, servira au contraire d'amplificateur et accentuera l’écho des différents thèmes qui sont au cœur de Week-end – tous ces questionnements auxquels nous devons faire face, quelle que soit notre sexualité »

 Ce film a récolté quelques récompenses en 2011 et 2012 :

  • Grand prix du jury à Outfest pour Andrew Haigh
  • Meilleur acteur dans une fiction narrative pour Tom Cullen au Festival du film de Nashville
  • Meilleure fiction narrative pour Andrew Haigh au Festival du film de Nashville
  • Prix Emerging Visions à South by Southwest
  • Prix du public au Festival du film Frameline de San Francisco
  • Prix du public au Inside Out Film and Video Festival
  • Meilleur Espoir pour Tom Cullen aux British Independent Film Awards
  • Mention spéciale du jury au 22e Festival du film britannique de Dinard
  • Grand prix du jury au Festival Outfest de Los Angeles
  • Prix du public au Inside Out Film and Video Festival
  • Grand prix du jury au Festival Des Images Aux Mots de Toulouse
  • Meilleur scénario au Evening Standard British Film Awards


 Je doute que vous pourrez le trouver en streaming gratuit sur le Net si vous êtes en France car le clip que j'avais préparé avec des extraits de ce film a été bloqué en France. J'ai donc dû recommencer rapidement le clip en n'utilisant que les photos du film. Vous pourrez néanmoins vous le procurer en DVD ou en Blu-ray sur Amazon ou à la FNAC ou le visionner à bon prix en VOD.


 Terminons ce billet avec la "Chanson pour toi" de Jean Ferrat.



Quand l'aube se prend pour Matisse
Quand les papillons se déplissent
Comme la fleur du grenadier
Quand le premier soleil fragile
Frappe aux volets clos de la ville
Un à un pour les réveiller
Quand le premier cheval qui trotte
A de la fumée sous les bottes
De la terre sous les souliers

J'ouvre les yeux et je te vois
J'ouvre les yeux et je te crois
J'ouvre les yeux et c'est pour toi
Que je veux vivre, mon amour

Quand midi se prend pour Cézanne
Qu'il met du vent dans les platanes
Et du bleu dans les oliviers
Quand tous les troupeaux s'effarouchent
Que la chaleur les prend, les couche
A l'ombre maigre d'un figuier
Quand toutes les rues sont désertes
Que nulle n'offre une place verte
Un refuge, une ombre, un sentier

J'ouvre les yeux et je te vois
J'ouvre les yeux et je te crois
J'ouvre les yeux et c'est pour toi
Que je veux vivre, mon amour

Quand le soir bleuit ses falaises
Comme une estampe japonaise
Comme un Renoir, comme un Manet
Quand le soleil vibre, chavire
Dans l'océan et qu'il s'étire
Comme un éventail déplié
Lorsque tout se métamorphose
Et que seul le parfum des roses
Continue de s'exaspérer

J'ouvre les yeux et je te vois
J'ouvre les yeux, je tends les bras
J'ouvre les yeux et c'est pour toi
Que je veux vivre, mon amour
Mon amour...

A bientôt pour d'autres gais propos !

6 commentaires:

  1. Ce devrait vraiment être un bon film! les acteurs sont beaux aussi!

    RépondreSupprimer
  2. J'avais proposé ce film dans "Zobàpapa". C'est bien de le reprendre.

    RépondreSupprimer
  3. En voilà une superbe bande annonce, comment fait on pour voir un tel film ? on le télécharge où ? Je te souhaite une belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas trouvé en streaming gratuit, mais tu dois pouvoir te le procurer à la Fnac ou sur Amazone. J'ai mis un lien (en mauve dans le texte)
      http://www.allocine.fr/film/fichefilm-196531/vod-dvd/
      Bonne journée à toi.

      Supprimer