mercredi 25 juillet 2018

Un été de porcelaine, c'est quoi au fait ?


 Que peut bien signifier l'expression " été de porcelaine " et dans quelles circonstances peut-on l'utiliser ?
Je ne connais absolument pas la réponse, mais j'ai bien l'une ou l'autre idée.

 La première serait liée à la température à laquelle il faut cuire le kaolin pour obtenir une porcelaine dure : plus de 1200 °C ! Un été de porcelaine serait alors un été particulièrement chaud, avec des températures largement supérieures aux normales saisonnières. Je doute néanmoins que cette explication soit la bonne.


 L'expression pourrait aussi s'expliquer par la fragilité de la porcelaine. Elle serait alors utilisée pour désigner un été où les relations qui s'y sont établies étaient précaires et éphémères, et n'ont pas survécu à la fin des vacances.


 Notez que je ne vais pas me prendre la tête avec cette question car, en fin de compte, un été de porcelaine n'est jamais que le titre d'une chanson 😂



Il y a quinze ans à peine
Il y a quinze ans déjà
Ma mémoire est incertaine
Mais mon cœur lui n'oublie pas

Un été de porcelaine
Un cœur pour la première fois
Qui chavire et se déchaîne
Et balbutie ses premiers pas

I have never forgotten
That one summer you were mine
On a lonely beach, hidden
From all people and time

I have never forgotten
When we walked along the shore
One sweet kiss and you promised
To be mine for ever more


Des étés de porcelaine
J'en ai connus après toi
Sans que jamais ne revienne
Le goût que tu leur donnas

Un jour j'ai revu la plage
J'ai retrouvé des enfants
Qui comme nous jouaient à leur âge
Le brouillon de leurs quinze ans

I have never forgotten
That one summer you were mine
On a lonely beach, hidden
From all people and time

I have never forgotten
When we walked along the shore
One sweet kiss and you promised
To be mine for ever more

I have never forgotten
That one summer you were mine
On a lonely beach, hidden
From all people and time

I have never forgotten
When we walked along the shore
One sweet kiss and you promised
To be mine for ever more
Je n'ai jamais oublié
Cet été où tu étais à moi,
Sur une plage isolée, cachée
Des gens et du temps.

Je n'ai jamais oublié
Quand nous avons marché le long du rivage,
Un doux baiser et ta promesse
D'être à moi pour toujours.





A bientôt pour d'autres propos estivaux !

4 commentaires:

  1. Hello Jean,
    Dans toutes les photos de ce post, je n'y vois que des gestes tendres, très sensuels avec une touche d'érotisme sexy. C'est beau 2 hommes se câlinant ensemble et se respectant.
    Bonne fin de semaine et gros bisous depuis les bords du Léman
    Philippe
    PS: je n'aurais plus de liaison web jusqu'au 18 août, donc absent du réseau pour cause de vacances

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Philippe.
      On ne voit pas seulement avec les yeux mais aussi avec le cœur. Rien d'étonnant alors si tu ne vois ici que des gestes tendres, sensuels et quelque peu érotique, c'est à mon avis un langage que ton cœur tendre et sensible reconnait.
      Je te souhaite un bon weekend et de très agréables vacances. Profites-en bien et reviens-nous en pleine forme.
      Bisous amicaux depuis les forêt d'Ardenne.

      Supprimer