mercredi 9 mai 2018

La pilule anti-passion


 Que dire de la passion si ce n'est que ceux qui ne l'ont jamais rencontrée doivent avoir une vie bien fade ? La passion est le sel de la vie qui nous donne des ailes pour aller de l'avant et fait passer au second plan tous les soucis. Mais, quand elle s'interrompt subitement, on voudrait souvent ne jamais l'avoir rencontrée et on se jure qu'on ne se laissera plus prendre au "piège"... jusqu'au jour heureusement où elle nous surprend à nouveau.


 C'est avec stupeur que j'ai appris en m'éveillant ce mardi matin le décès de Maurane. J'ai eu peine à y croire alors qu'on venait de la voir ce weekend remonter sur scène pour les fêtes de l'Iris à Bruxelles. A cette occasion, elle nous avait annoncé son retour avec un nouvel album qu'elle souhaitait consacrer à Jacques Brel.


 Cette mauvaise nouvelle m'a beaucoup affecté. Je la suivais depuis ses débuts, avant qu'elle ne soit connue en France, quand elle se faisait appeler Claude Maurane. C'est avec une chanson de cette époque que je tiens à rendre hommage ici à cette jeune fille que j'ai connue pleine d'énergie, d'humour et de joie de vivre, et qui nous faisait tous danser à ses concerts où nous pouvions assister pour moins de 300 francs belges (l'équivalent de 7,50 €).




 Les images qui illustrent ce petit clip proviennent du court métrage contre l'homophobie "Por un beso" de David Velduque.


 La passion qui relie deux personnes, quelle que soit leur orientation sexuelle, est belle et bonne. Rien ne pourra jamais justifier l'intolérance, la haine, la violence qui tente de l'interrompre brutalement.


 Vivons nos passions tant que nous sommes vivants ; après, il sera trop tard.


 A bientôt !

4 commentaires:

  1. beaucoup de bisous!! merci! j'en suis fou!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, ce sont les bisous de la passion qu'il faut vivre aussi intensément que possible tant qu'on est vivant ;o)

      Supprimer
  2. Philippe Poget10 mai 2018 à 14:49

    Hello Jean,
    Merci pour cette belle série de bisous masculins, c'est tellement beau 2 hommes qui s'embrassent.
    De plus les modèles que tu as choisis sont magnifiques, alors encore merci.
    Bonne foin de semaine, ici c’est tout gris, il pleut et il fait froid, les pulls sont à l'ordre du jour.
    Gros bisous depuis les bords d'un Léman qui fait grise mine
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Philippe !
      Merci pour ta fidélité à ce blog plus confidentiel et beaucoup moins coquin que l'autre (ceci expliquant sans doute cela). Comme tu l'as sans doute remarqué, je suis sensible aux charmes des beaux hommes et c'est ce qui me guide dans le choix des photos ;o)
      Ici, le ciel a encore été ensoleillé (plus ce vendredi que jeudi) et devrait encore l'être ce samedi avant de faire plus grise mine dimanche.
      Je te souhaite un très agréable weekend.
      Bisous amicaux !

      Supprimer