mercredi 28 février 2018

Ébène et Ivoire - Homosexualité et altérité


 Parmi les arguments utilisés pour condamner l'homosexualité, le soi-disant refus de l'altérité dont seraient coupables les homosexuels figure en bonne place dans les études théologiques relayées par certains psychanalystes.

 En cherchant des partenaires de même sexe, semblables à lui-même, lui renvoyant sa propre image, l'homosexuel serait fondamentalement narcissique, incapable d'établir des relations interpersonnelles avec une personne différente de lui ...


 Loin de moi l'envie de m'étendre sur ces études en apparence très sérieuses mais qui reposent sur des paralogismes, voire des sophismes.

 " Hors de l'Eglise, point de salut " aimaient à répéter les catholiques. Il me semble que l'argument " hors de la différence sexuelle homme/femme, point d'altérité " est du même acabit : simpliste et faux, donc insignifiant.


 Cela me fait penser à la réflexion qu'une amie de ma sœur lui avait faite en apprenant que j'étais en couple avec un ami d'origine africaine : " Et tu peux accepter cela chez toi ? "

 Ce n'est pas tant que je vivais avec un autre homme qui l'avait choquée mais que cet autre homme était de couleur noire !

 Comme quoi on peut être hétérosexuel et ne pas plus accepter l'altérité qu'un homosexuel, bien au contraire !


 L'altérité ethnique que les bien-pensants ont longtemps rejetée et qui continue aujourd'hui encore à poser problème dans certains milieu, me semble tout aussi importante que la différence des sexes.

Ebony and ivory live together in perfect harmony
Side by side on my piano keyboard. Oh Lord, why don't we?

We all know that people are the same whereever you go
There is good and bad in ev'ryone
We learn to live, when we learn to give
Each other what we need to survive, together alive.
L'ébène et l'ivoire cohabitent en parfaite harmonie,
Côte à côte sur le clavier de mon piano. Oh Seigneur, pourquoi ne faisons-nous pas de même ?  
Nous savons tous que les gens sont identiques où que nous allions,
Il y a du bon et du mauvais en chacun de nous.
Nous apprenons à vivre quand nous apprenons à nous donner les uns aux autres
Ce dont nous avons besoin pour survivre, ensemble vivants. 

 Etre homosexuel n'empêche pas de reconnaître que l'autre, tout aussi différent qu'il soit de par son ethnie, sa culture, son éducation, ses expériences de vive, son statut socio-économique, vaut tout autant que moi et a droit au même respect.


Bonne journée et à bientôt !

6 commentaires:

  1. Être homosexuel est une grâce! pas une pathologie, c'est une variante de la sexualité humaine. Je suis tellement heureux d'être 100% homosexuel que je suis sûr que je m'amuse beaucoup plus que beaucoup d'hétérosexuels!

    bon mois de mars avec mon dernier post:
    https://menforxersex.blogspot.it/2018/03/musketeers-mousquetaires-iiiii.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'homosexualité n'est en effet pas une pathologie et je suis d'accord avec toi pour dire qu'il s'agit tout simplement d'une variante de la sexualité humaine.
      Mais, et c'est là l'objet de ce billet, n'est-il pas étrange de constater que ce sont justement ceux qui reprochent aux homosexuels de ne pas accepter l'altérité (la différence des sexes) qui sont incapables d'accepter une sexualité différente de la leur ?
      N'est-il pas bizarre que ceux qui reprochent aux homosexuels de rechercher leurs semblables dénient aux autres le droit d'avoir une sexualité différente de la leur ?
      Bon mois de mars à toi, ami Xersex !

      Supprimer
    2. n'est pas bizarre, c'est juste stupide!!!
      Bonne fin de semaine!

      Supprimer
    3. En disant bizarre, je voulais rester gentil. C'est sûr que c'est stupide car en condamnant l'homosexualité avec un pareil argument, ils se condamnent plus encore eux-mêmes.

      Supprimer
  2. Philippe Poget1 mars 2018 à 13:21

    Hello Jean,
    Ton texte et tes photos sonnent justes, j'aime cette sincérité et cela me touche. De plus tu as l'art de mettre de la beauté dans le choix des photos et je n'ai pas de préférence, je les prends toutes.
    Bonne suite de semaine et bonne route vers le printemps.
    Gros bisous depuis les bords du Léman
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Philippe !
      Il parait que le printemps météorologique est commencé. Autant le dire bien fort car cela ne se voit pas et surtout ne se sent pas encore ici où les températures restent désespérément négative malgré un beau soleil.

      Merci d'apprécier ce que j'écris ici où je souhaite en effet être le plus vrai possible en disant ce que je pense et ce que je ressens plus sérieusement que sur l'autre blog et je laisse libre cours à mes fantasmes.

      Bonne fin de semaine sur les bords du Léman de la Riviera Vaudoise.
      Gros bisous depuis l'Ardenne.

      Supprimer