mercredi 11 juillet 2018

mercredi 4 juillet 2018

Toujours dans mes pensées


 Chaque année, le 4 juillet me rappelle que le temps passe et jamais ne revient sur ses pas. Me voici arrivé à la sixième puissance de deux, la dernière qu'il est donné à un humain d'atteindre. Savoir que je n'arriverai jamais à la septième puissance n'a néanmoins rien de dramatique puisque ça signifie tout simplement qu'il me reste moins de temps à vivre que ce que j'ai déjà vécu, une réalité dont j'ai pris conscience depuis longtemps.


jeudi 28 juin 2018

Ça sert à quoi tout ça ?


 Qui ne se pose jamais de questions existentielles ? Je le fais très souvent pour aboutir chaque fois à la même conclusion, qu'il n'y a pas de réponses accessibles à notre entendement aux questions que nous nous posons et qu'il ne sert donc à rien de nous les poser. Mais, chassez le naturel, il revient au galop. Les mêmes questions reviennent nous renvoyant perpétuellement au même néant de réponses. C'est inconfortable et je peux comprendre que certains aient besoin de combler le vide en se donnant des certitudes. Ce ne serait pas grave si, pour se conforter eux-mêmes dans leurs certitudes, ils ne cherchaient pas à les imposer à tous et, si nécessaire, à détruire ceux qui, par leurs actes ou leurs propos, remettraient en question ces certitudes.


mercredi 20 juin 2018

Bleu, blond, doux et chaud comme l'été


 On passe sa vie à courir dans tous les sens, à travailler comme des damnés pour gagner plus, posséder plus, paraître plus ; on se contrôle en permanence soucieux de ce que pourraient dire les autres de ce qu'on pense, de ce qu'on ressent, de la façon dont on se comporte, et on essaie de se conformer aux convenances. Tout cela nous épuise jusqu'au jour où on tire sa révérence sans avoir réellement vécu. Et, quand on est dans la boîte, peu importe qu'elle soit de chêne ou de sapin, on n'a pas l'air plus malin qu'un autre. Si on faisait une pause pour apprécier tout simplement le temps présent...