mardi 31 janvier 2017

La jouissance, ça vous donne des ailes


 A moins d'avoir les ailes d'un ange, je ne vois pas d'autre moyen de s'envoler au septième ciel que par de juteuses jouissances...


vendredi 27 janvier 2017

En amour, tout est dans le baiser !


 Vous dirais-je à quel point j'aime les baisers ? C'est bien simple, je ne peux pas m'en passer. Pour moi, tout commence par là : un mec ne peut pas me faire bander s'il ne commence pas par m'embrasser. Il faut ensuite que ses baisers me fassent de l'effet pour que ça puisse aller plus loin.


mardi 24 janvier 2017

Les uns contre les autres - Trio gay


 "Mieux vaut vivre seul que mal accompagné", dit-on souvent et je suis assez d'accord avec cette maxime. Néanmoins, je ne pense pas que l'homme soit fait pour vivre perpétuellement en loup solidaire. Nous avons tous besoin pour nous épanouir de sentir un peu de chaleur humaine autour de nous que ce soit sous forme de rapports sociaux, de relations affectives ou de contacts purement physiques, ...


samedi 21 janvier 2017

Cours d'anatomie appliquée - la prostate


 On se plaint souvent du manque de niveau des étudiants. Ah, si les profs pouvaient avoir une totale liberté pédagogique sans tabou ni censure, s'ils pouvaient laisser libre cours à leur imagination et à leurs fantasmes pour motiver les élèves ! Je ne doute pas un seul instant que nos jeunes têtes blondes seraient plus attentives aux cours. C'en serait fini de l'échec scolaire !


mardi 17 janvier 2017

Le sexe est le meilleur remède


 Rhume, rhinite, sinusite, pharyngite, grippe, les maladies courent en cette période hivernale. Pour vous requinquer, oubliez les antibiotiques et préférez un remède sexuel.


samedi 14 janvier 2017

J'ai le droit aussi de vivre heureux


Même encore aujourd'hui, ce n'est pas facile pour un jeune de se découvrir Gay. Doit-il faire semblant d'être hétéro "comme tout le monde" ou doit-il exprimer ses sentiments ? Que diront ses parents, que penseront-ils de lui ? Et que diront les gens, l'accepteront-ils comme il est ou le rejetteront-ils ? N'a-t-il rien à craindre pour son intégrité physique ? ...


mercredi 11 janvier 2017

Quoi de neuf ? Une grosse bite à branler


 C'est chaque année la même chose : le mois de janvier est celui de l'année où je me sens le moins en forme. Je n'ai envie de rien faire sinon hiberner. Il s'agit sans doute du contrecoup après un mois de décembre échevelé et la fatigue des jours de fête, sans compter que les jours sont courts, gris et froids. Je me demande comment je pouvais résister à l'époque où je devais me lever tôt matin pour aller travailler. Quand je vois mon jeune ami surchargé de travail, j'ai beaucoup de compassion pour lui, et pour tous ceux qui sont dans la même situation.


samedi 7 janvier 2017

La partouze des Rois


 Le cycle de Noël se termine ce weekend avec l’Épiphanie ou, si vous préférez, la fête des Rois. Celui qui trouve la fève dans sa part de galette peut faire ce qu'il veut de ses partenaires et leur imposer toutes ses volontés. Mais, savez-vous que l’Épiphanie et la tradition de la fève ont une origine bien antérieure au christianisme ?


jeudi 5 janvier 2017

Le sexe entre hommes, c'est magique !


 Qu'y a-t-il de plus magique qu'un sexe d'homme ? J'ai beau chercher, je ne trouve pas ...
Ah si, deux ou plusieurs sexes d'homme qui se rencontrent pour se donner mutuellement du plaisir !


dimanche 1 janvier 2017

Bonne année 2017 !


Quand une nouvelle année commence, il est de coutume d'émettre des vœux pour qu'elle soit heureuse, qu'elle nous garde en bonne santé et nous protège de toute adversité, qu'elle nous apporte la prospérité, etc. Ne pas formuler de tels souhaits nous ferait passer pour les derniers des goujats.

Nous savons pourtant que nos vœux, aussi sincères soient-ils, n'auront aucune influence sur le cours des choses, qu'ils n'arrêteront pas la marche du temps, que nos soucis de santé, nos problèmes financiers, nos peines de cœur ne disparaîtront pas comme par magie au douzième coup de minuit. Nous savons que l'année 2017 ne sera pas meilleure - ni pire espérons-le - que 2016.

Que cela ne nous empêche néanmoins pas de présenter nos vœux car, derrière ces formules convenues, nous adressons un message important à nos proches : quelles que soient les vicissitudes de la vie, les difficultés qu'ils devront affronter durant l'année, ils ne seront pas seuls mais nous serons à leur côté parce que nous tenons à eux, parce que nous les aimons. Alors, au lieu de dire "bonne et heureuse année" pourquoi n'ouvririons-nous pas largement notre cœur en disant :

Nous vous aimons
Nous tenons beaucoup à vous
Prenez soin de vous car nous ne voulons pas vous perdre !