mardi 30 mai 2017

Un gamin de Paris qui aime la bite


 Un gamin de Paris qui aime la bite, ça ne doit pas être difficile à trouver puisque la ville compte plus de 2 millions d'habitants et que l'Ile-de-France en compte près de 12 millions qui peuvent se retrouver dans les nombreux saunas gays et cruising bars quand ils sont en manque de queue. C'est sans doute moins évident quand on en cherche un dans un trou perdu au fin fond de nulle part, même si des applications comme Planete Romeo facilitent beaucoup les rencontres aujourd'hui.


Des gamins qui aiment la bite, ce n'est pas nouveau. Il y en a toujours eu. Ce qui est neuf, c'est qu'ils ne se cachent plus comme avant. Jadis, ils devaient rester discrets car l'homosexualité n'était pas acceptée, mais ils arrivaient presque toujours à se reconnaître entre eux...


Vous avez certainement compris que la chanson du jour était "Un gamin de Paris" écrite et composée en 1951 par Mick Micheyl et Adrien Marès, et interprétée entre autres par Yves Montand. Pour les images, c'est tout naturellement dans le film "Gamins de Paris" de Jean-Daniel Cadinot, sorti en 1992, que je suis allé les chercher.



Un gamin d'Paris, c'est tout un poème
Dans aucun pays, il n'y a de même
Car c'est un titi, petit gars dégourdi que l'on aime
Un gamin de Paris, c'est le doux mélange
D'un ciel affranchi du diable et d'un ange
Et son œil hardi s'attendrit devant une orange

Pas plus haut que trois pommes
Mais lance un défi à l'aimable bonhomme
Qui l'appelait mon petit

Un gamin de Paris, c'est une cocarde
Bouton qui fleurit dans un pot d'moutarde
Il est tout l'esprit, l'esprit de Paris qui musarde

Pantalon trop long pour lui
Toujours les mains dans les poches
On le voit qui déguerpit
Aussitôt qu'il voit un képi

Un gamin de Paris, c'est tout un poème
Dans aucun pays, il n'y a de même
Car c'est un titi, petit gars dégourdi que l'on aime
Il est l'héritier, lors de sa naissance
De tout un passé lourd de conséquences
Et ça il le sait, bien qu'il ignore l'histoire de France

Sachant que sur les places, pour un idéal
Des p'tits gars pleins d'audace
à leur façon firent un bal

Un gamin d'Paris, rempli d'insouciance
Gouailleur et ravi de la vie qui chante
s'il faut peut aussi comme Gavroche
Entrer dans la danse

Un gamin d'Paris m'a dit à l'oreille
Si je pars d'ici, sachez que la veille
J'aurai réussi à mettre Paris en bouteille.







Bonne fin de Mai et à bientôt !

6 commentaires:

  1. c'erst bien sympa ce vintage!!!

    RépondreSupprimer
  2. J'aime le titis parisiens, et ceux que tu as choisis sont mignons tout plein.
    J'aime aussi la chanson interprétée par Yves Montand, nostalgie, nostalgie.
    Merci pour ce petit retour en arrière bien sympathique.
    Bons becs depuis les bords du Léman
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les petits coups d’œil et d'oreille dans le rétroviseur, c'est un peu l'objet de ce blog, mon cher Philippe. Comme je vais rarement à Paris, j'ignore si tous les titis y sont aussi coquins que ceux-ci :o)
      Je te souhaite une agréable et chaude journée sur les bords du Léman.
      Bisous depuis les forêts ardennaises où le soleil est revenu après un petit passage nuageux d'un jour.

      Supprimer
  3. Bonjour Jean ,

    Merci pour l'article et pour le chef-d’œuvre de Monsieur Cadinot

    Merci de faire découvrir à la jeune génération cette superbe chanson que ma maman et ma grand-mère me chantaient lorsque j'étais enfant.

    Personnellement je préfère les versions de Patachou - Mick Micheyl et Colette Renard

    D'autres versions ont fleuri au fil du temps Francis Lemarque - Chantal Goya - Petula Clark etc....

    Agréable journée à tous les Deux

    Amicales pensées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Patrice.
      C'est toujours un plaisir pour moi d'utiliser des extraits de Cadinot pour mes petits clips. Je connais les autres versions mais, d'une part j'aime beaucoup Yves Montand et, d'autre part, quand c'est possible, je préfère utiliser les chansons interprétées par des hommes pour ce blog. Des hommes pour des hommes, c'est mon côté gay qui veut cela :o)
      Passe une très agréable journée au soleil du Val de Loire.
      Bisous amicaux.

      Supprimer