mercredi 3 mai 2017

Paris au mois de Mai : on baise entre mecs dans les échoppes !


 Aimez-vous Paris au mois de Mai, vous y promener le long des quais et vous y faire croquer par les aquarellistes tout en matant la jeunesse à moitié dénudée ? Aimez-vous y faire le tour des boutiques pour trouver les vêtements sexy que vous porterez en été ? ...


En ce début mai, je veux rendre hommage à Paris et à quelques uns de ses artistes

  • les gais Pierre et Gilles
  • le chaud Jean-Daniel Cadinot
  • l'inusable Charles Aznavour

en espérant que Paris sera toujours Paris, la ville lumière et non celle des ténèbres et du chaos.


Vous avez immédiatement reconnu les images des talentueux Pierre et Gilles. J'ai emprunté à Cadinot des extraits du film "Safari City" de 1999 pour illustré la vidéo que j'ai préparé avec la chanson "J'aime Paris au mois de Mai" de Charles Aznanour.


Pour la petite histoire, Charles Aznavour a écrit 'J'aime Paris au mois de Mai" à Montréal où il se produisait depuis plus d'un an en duo avec Pierre Roche qui en a composé la musique. C'est fatigué par les longs hivers qui n'en finissent pas et nostalgique de la capitale française qu'il a eu l'idée des paroles de cette chanson qu'il a enregistrée à son retour en 1950.

J'aime Paris au mois de Mai
Quand les bourgeons renaissent
Qu'une nouvelle jeunesse
S'empare de la vieille cité
Qui se met à rayonner
J'aime Paris au mois de Mai
Quand l'hiver le délaisse
Quand le soleil caresse
Ses vieux toits à peine éveillés
J'aime sentir sur les places
Dans les rues ou je passe
Ce parfum de muguet que chasse
Le vent qui passe
Il me plait à me promener
Par les rues qui s'faufilent
A travers toute la ville
J'aime! J'aime Paris au mois de Mai!

J'aime Paris au mois de Mai
Lorsque le jour se lève
Les rues sortant du rêve
Après un sommeil très leger
Coquettes se r'font une beauté
J'aime Paris au mois de Mai
Quand soudain tout s'anime
Par un monde anonyme
Heureux d'voir le soleil briller
J'aime quand le vent m'apporte
Des bruits de toutes sortes
Et les potins qui se colportent
De porte en porte
Il me plaît à me promener
En souriant aux filles
Dans les rues qui fourmillent
J'aime, j'aime Paris au mois de Mai.

J'aime Paris au mois de Mai
Avec ses bouquinistes
Et ses aquarellistes
Que le printemps a ramenés
Comme chaque année le long les quais
J'aime Paris au mois de Mai
La Seine qui l'arrose
Mille petites choses
Que je ne pourrais expliquer
J'aime quand la nuit sévère
Étend la paix sur terre
Et que la ville soudain s'éclaire
De mille lumières
Il me plaît à me promener
Contemplant les vitrines
La nuit qui me fascine
J'aime, j'aime Paris au mois de Mai. 

C'est une version de 1965 qui a été reprise pour la petite vidéo coquine que voici :








A Paris ou ailleurs, que vos plaisirs soient gays !

8 commentaires:

  1. magnifique Pierre &t Gilles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vraiment, oui. Je suis heureux que cela te plaise.

      Supprimer
  2. bonjour,
    j'aime beaucoup cette période et j'ai bien aimé la video.
    bisous coquins du Jura
    Michel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Michel.
      Bonne journée dans le Jura et bisous coquins de l'Ardenne.

      Supprimer
  3. Bonjour Jean

    Merci de rendre hommage aux talentueux Pierre et Gilles ainsi qu'à Monsieur Cadinot pour ses films sensuels et torrides .

    Quant à la chanson merci a messieurs Roche et Aznavour pour cette création

    Pour y avoir résidé plusieurs années Paris et sublime à toutes les périodes de l'année.

    Personnellement je ne me rends à Paris que pour les concerts pop/rock /opéra , les expositions et visites culturelles ainsi que pour des promenades dans plusieurs Parcs et jardins que j'affectionne

    Aucun achat de vêtement dans le Marais ou autres !

    Moi l'été c'est short/tee short et si plus frais un sweet

    Hors de question d'aller claquer du fric dans des boutiques du Marais !!!

    Là plupart des commerçants sont mal aimables et se foutent de ta " gueule "

    Agréable journée à Tous les Deux

    Amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Patrice.
      Pas besoin d'aller faire des achats dans le Marais. Par contre, je te vois bien aller acheter des petits shorts à essayer dans l'arrière boutique, comme sur la vidéo, pour ensuite les mettre pour faire du vélo sans rien porter en dessous :o)
      Bonne journée et bisous amicaux !

      Supprimer
  4. J'adore ! J'adore le moi de mai...
    J'adore le travail de Pierre et Gilles
    J'adore Charles Aznavour, au risque de passer pour un vieux grigou ;-)
    Hum et ces petits shorts de l'époque, sans rien dessous huuuummmmmmmm ! Tout un programme ! Non ? C'était autre chose que ces shorts qu'ils portent aujourd'hui... Et je ne parle pas de leurs maillots de bain qui descendent jusqu'aux genoux et qu'ils portent parfois même avec un caleçon de bain en dessous... Hé ! Des fois qu'on leur voit une couille !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureux d'avoir fait un petit concentré de ce que tu aimes.
      Je te suis parfaitement dans ta réflexion concernant les shorts. Ces petits shorts sexy étaient bien plus agréables à porter que ces affreux bermudas descendant jusqu'en dessous des genoux qu'on porte aujourd'hui.

      Supprimer