mercredi 24 mai 2017

De sales manières ? vraiment ?


 Il paraît que toucher son sexe en public, même à travers les vêtements, ce sont de sales manières, qu'exhiber son sexe c'est encore pire. Alors, autant dire que se branler devant d'autres c'est le summum des sales manières. Mais ça, c'est ce que dit la morale pudibonde.


Sales manières ou pas, moi je trouve cela bien agréable quand les autres devant lesquels on fait ça sont des hommes qui aiment en faire autant.


Tout ce blabla pour introduire la chanson du jour "Evil ways" que l'on peut traduire par mauvaise conduite ou sales manières.


"Evil ways" est une chanson de Clarence "Sonny" Henry, enregistrée pour la première fois en 1967 par Willie Bobo mais popularisé par le groupe américain Santana qui l'a sorti fin 1969.




You've got to change your evil ways... baby
Before I stop loving you
You've got to change... baby
And every word that I say, it's true
You've got me running and hiding
All over town
You've got me sneaking and peeping
And running you down
This can't go on...
Lord knows you got to change... baby

When I come home... baby
My house is dark and my pots are cold
You're hangin' round, baby
With Jean and Joan and-a who knows who
I'm getting tired of waiting and fooling around
I'll find somebody who won't make me feel like a clown
This can't go on...
Lord knows you got to change

When I come home, baby
My house is dark and my pots are cold
You're hangin' round, baby
With Jean and Joan and-a who knows who
I'm gettin' tried of waitin' and foolin' around
I'll find somebody who won't make me feel like a clown
This can't go on 

Yeah ... Yeah ... Yeah ...
Tu dois changer tes sales manières... Bébé
Avant que je cesse de t'aimer
Tu dois changer... Bébé
Et tout ce que je dis est vrai
Tu m'as fait courir et tu t'es caché
Partout dans la ville
Tu m'as fait sortir et tu m'as épié
Et tu t'es défilé
Ça ne peut pas continuer
Dieu sait à quel point tu dois changer... Bébé

Quand je rentre chez moi... Bébé
Ma maison est sombre et mes plats sont froids
Tu t'es promené, Bébé
Avec Pierre et Jacques et Dieu sait qui encore
Je suis fatigué d'attendre et d'être dupé
Je trouverai quelqu'un qui ne me fera pas passer pour un clown
Ça ne peut pas continuer
Dieu sait à quel point tu dois changer... Bébé

Quand je rentre chez moi... Bébé
Ma maison est sombre et mes plats sont froids
Tu t'es promené, Bébé
Avec Pierre et Jacques et Dieu sait qui encore
Je suis fatigué d'attendre et d'être dupé
Je trouverai quelqu'un qui ne me fera pas passer pour un clown
Ça ne peut pas continuer
Ouais ... Ouais ... Ouais ... 

Comme vous le constatez, la chanson n'a rien à voir avec la branle collective, sauf si le Bébé passe son temps à se branler avec Pierre, Jacques et Dieu sait qui encore au lieu de s'occuper de son petit mari et de lui réchauffer se petits plats. Mais, dans ce cas, au lieu de se plaindre, il ferait mieux d'aller se branler avec tous les autres 😄





Bonne journée et à bientôt.

4 commentaires:

  1. j'aime les orgies, dans mon sex club je peux faire des partouze, sexe à quatre etc, comme une orgie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les sexe-clubs sont faits pour cela, Xersex. Nous aimons beaucoup ça aussi !

      Supprimer
  2. Orgie de queues, orgies de bômecs, queue du beau monde jeune et bien monté, queue demander de plus, si ce n'est d'en profiter, miam, miam
    Bisous plus queue coquins
    Philippe depuis les bords du Léman

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureux que cela t'ait plu, Philippe.
      Je te souhaite une agréable journée sur la Riviera Vaudoise.
      Bisous amicaux depuis les forêts ensoleillées de l'Ardenne.

      Supprimer