samedi 29 avril 2017

Bébé chanteur ou branleur ?


 Nostalgie quand tu nous tiens ! Aujourd'hui, j'ai celle de mes vingt ans, de ces années où les garçons portaient les cheveux longs qui leur donnaient une allure androgyne...


J'ai le souvenir d'un garçon d'un mois plus jeune que moi, à la longue chevelure noire, au regard profond, qui rêvait de changer le monde, que je croyais plus fort que moi et que j'ai découvert beaucoup plus fragile. Après avoir sombré dans la drogue, il a terminé sa vie au bout d'une corde dans une maison abandonnée, comme celle où nous allions fumer ensemble nos premières cigarettes quand nous avions huit ans.


Je l'aimais mais lui préférait les filles. Ça fait maintenant 35 ans qu'il est parti sans au-revoir et je pense encore à lui.



Tu chantes trop, tu aimes trop les hommes et la vie
Tu chantes dans les bras de qui te trouve jolie
C'est dommage, on n'a pas toujours
Les mêmes idées sur les choses de l'amour
Alors adieu mon coeœur,
Adieu mon bébé chanteur

La vie, la vie, elle est jolie, tu lui sautes au cou
Et des principes tu n'en as jamais eus beaucoup,
Sur la ville quand vient le soleil
C'est difficile d'être à la fois belle et fidèle
Alors adieu mon cœur,
Adieu mon bébé chanteur

Imagine comme on est tous les deux,
On n'était pas fait pour être heureux,
On n'avait rien en commun,
Moi je vivais dans mon coin,
Jour et nuit tu n'aimais que sortir,
Voir le monde, c'était ton plaisir
Et tu as même rêvé
D'être une célébrité

Tu aimes trop la vie, tu aimes un peu trop chanter,
Tu chantes dans les bras de qui veut bien t'écouter,
Je t'aimais malheureusement
Mais il vaut mieux partir pendant qu'il en est temps
Alors adieu mon cœur,
Adieu mon bébé chanteur
Je t'aimais malheureusement
Mais il vaut mieux partir pendant qu'il en est temps
Alors adieu mon cœur,
Adieu mon bébé chanteur
Alors adieu mon cœur
Adieu mon bébé chanteur 

Bon week-end !





8 commentaires:

  1. mignon ce gars blond. Il se branle mais où est son jus?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il le garde bien au chaud en attendant que tu ailles le boire !!!

      Supprimer
  2. Bonjour Jean

    Bien tristounet ton récit pour un début de weekend - paix à l’âme de ce jeune homme

    Superbe période ou l'insouciance dominait - à cette période je vivais à Paris , que de bons souvenirs

    Merci pour les superbes photos jointes et de nous remémorer cette douce période

    Qu'est-ce qu'on était heureux...

    C'était excitant les mâles aux cheveux longs , les gros ceinturons aux hanches - les chaussures à talons carrés compensés - les pantalons peau de pêche - les premiers pétards , les chemises à fleurs , les tees-shirt à paillettes... etc

    Merci pour le choix de cette chanson de monsieur Alain Chamfort en 1974 je possède d'ailleurs le single sur la face B un titre prémonitoire Madona Madona ( avec un seul N )celle qui allait devenir la plus grande pop Star de la planète

    A noter que Alain Chamfort a été découvert et produit par Claude François .

    Agréable weekend à tous les Deux

    Amicales pensées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Patrice !
      La vie n'est pas faite que de bons moments, il y en a aussi de plus tristes. Je connais aussi la chanson Madona. La chanteuse nous était alors totalement inconnue et pour cause puisqu'elle n'avait que 16 ans et n'avait pas encore commencé sa carrière.
      La collaboration entre Chamfort et Claude François a vite tourné court car ce dernier était jaloux du succès de son poulain et avait peur qu'il lui fasse de l'ombre.
      J'espère que ce long week-end s'est bien passé.
      Amicalement

      Supprimer
  3. Hello Jean, Damien,
    Merci pour vos souhaits pour le w-e. Ouah!!! quel joli mignon et en plus sous photographié sous toutes les coutures, miam, miam. Vous savez qu'à Lausanne, on retrouve, ces jours-ci, de jeunes mecs ayant cette allure rétro; moi qui n'avait pas encore découvert ce que je suis ajh, je rêvais d'avoir cette apparence, mais à cette époque, à la campagne et en début d'apprentissage bancaire (milieu années 60), il valait mieux être plus sage, je crois que je le suis resté...trop sage...mais je me rattrape.
    Gros bisous à vous Deux depuis les bords du Léman.
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut, Patrice !
      Ce n'était en effet pas le look idéal pour travailler dans le milieu bancaire, comme dans beaucoup d'autres milieux où il fallait bien présenter. Mes cheveux se sont fortement raccourcis quand j'ai commencé à travailler et encore plus l'année suivante quand j'ai fait le service militaire. Quant à la sagesse, elle consiste à pouvoir discerner à quel moment et avec qui il ne faut pas être trop sage :o)
      Bisous amicaux depuis les forêts ardennaises

      Supprimer
  4. Magnifiques photos hmmmm
    Elles me laissent ma faim mais tant pis !
    Bises coquines de Madeire où je séjourne depuis quelques jours jusqu'à mardi oui retour dans le Jura !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Michel. Je te souhaite une bonne fin de séjour à Madère et de bien en profiter avant ton retour dans le Jura.
      Bisous amicaux !

      Supprimer