mardi 14 février 2017

Bonne fête de Saint-Valentin !


 En ce 14 février, nous pensons tout spécialement à ceux qui sont seuls et qui n'auront personne pour leur faire de gros câlins !


Qu'ils reçoivent ici nos plus amicaux bisous virtuels !




Ceux qui nous suivent régulièrement sur Zobapapa auront reconnu la chanson "Streets of Philadelphia" que Bruce Springsteen a écrite pour le film "Philadelphia" et avec laquelle il a remporté l'Oscar de la meilleure chanson originale.

I was bruised and battered, I couldn't tell what I felt.
I was unrecognizable to myself.
Saw my reflection in a window and didn't know my own face.
Oh brother are you gonna leave me wastin' away
On the streets of Philadelphia.

I walked the avenue, 'til my legs felt like stone,
I heard the voices of friends, vanished and gone,
At night I could hear the blood in my veins,
It was just as black and whispering as the rain,
On the streets of Philadelphia.

Ain't no angel gonna greet me.
It's just you and I my friend.
And my clothes don't fit me no more,
I walked a thousand miles
Just to slip this skin.

Night has fallen, I'm lyin' awake,
I can feel myself fading away,
So receive me brother with your faithless kiss,
Or will we leave each other alone like this
On the streets of Philadelphia.
J'étais blessé et épuisé, je n'arrivais pas à exprimer ce que je ressentais
Je ne me reconnaissais plus
J'ai aperçu mon reflet dans une vitre, et je n'ai pas reconnu mon propre visage
Oh, mon frère est-ce que tu vas me laisser me perdre
Dans les rues de Philadelphie ?

J'ai descendu l'avenue jusqu'à ce que mes jambes soient lourdes comme de la pierre,
J'ai entendu les voix d'amis disparus et envolés depuis longtemps
La nuit, j'arrivais à entendre le sang qui battait dans mes veines
Noir et chuchotant comme la pluie
Dans les rues de Philadelphie

Aucun ange ne m'accueillera donc ?
Il ne reste plus que toi et moi, mon ami
Mes habits ne me vont plus
J'ai marché des milliers de kilomètres
Je n'ai plus que la peau sur les os

La nuit est tombée, je suis allongé et éveillé
Je me sens partir loin
Alors, reçois moi, mon frère, avec ton baiser déloyal
Ou allons-nous vraiment nous laisser seuls comme ça,
Dans les rues de Philadelphie ?



12 commentaires:

  1. bon post & merci poir ton commentaire ici;
    http://menforxersex.blogspot.it/2017/02/happy-valentines-day-joyeuse-saint.html

    RépondreSupprimer
  2. belles photos et bonne fête à tous les amoureux
    profitez un maximum de vous câliner !! hmmm
    Michel

    RépondreSupprimer
  3. Jean, Damien,
    Merci pour ces belles photos invitant à l'Amour, merci pour la musique, merci pour la vidéo. Belle journée en amoureux, je vous embrasse
    Philippe sur les bords du Léman

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Philippe. Y a-t-il des valentinades prévues avec ton beau black cette semaine ?
      Gros bisous !

      Supprimer
  4. Bonsoir les jolis Mâles des somptueuses forêts Ardennaises

    Belle Saint Valentin à tous les Deux que l'amour la tendresse et le sexe illuminent votre soirée

    Agréable Saint Valentin à vos lecteurs

    Merci pour la pensée à ceux comme moi qui sont seuls

    Tenez bon les P'tits Loups le meilleur est à venir

    Pour ma part se sera dîner en tête à tête avec moi-même

    Vieux Rhum Damoiseau en apéritif et petits fours apéro fait maison

    Asperges et noix de Saint Jacques arrosé d'un gewurztraminer vieilles vendanges tardives

    Filet mignon de veau accompagné de cèpes et girolles cueillis en forêt de Blois le tout arrosé d'un cabernet Syrah

    Fromage de chèvre de la région accompagné d'une salade de mâches

    Tarte Alsacienne confectionnée par moi même

    Puis plus tard bonnes branles avec Max mon gode qui me poignardera mon p'tit cul....

    Je me suis même fait un cadeau .....

    Ce n'est pas parce que l'on est seul qu'il faut se laisser aller!

    Bonne et douce soirée les Garçons

    Amicalement - Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, mon cher Patrice, voilà un vrai menu de fête. Chez nous, c'était nettement moins gastronomique car nous n'avons pas tes dons culinaires. Mais, tu as raison d'avoir cette passion, on n'a que le bien qu'on se fait !
      Gros bisous.

      Supprimer
  5. Comme beaucoup, je suis conscient que cette fête est commerciale, mais je ne peux pas m'empêcher de m'y prêter et d'en profiter pour honorer celui que j'aime...
    Cette année, je suis monté sur Paris et Bébé est venu me rejoindre dans le Marais après son travail pour fête ce jour à notre façon ...
    Nous sommes allé boire un verre au Bears'den. Après un petit moment au bar, nous sommes descends pour voir l'ambiance au 2nd sous-sol... Trois garçons étaient là à se regarder, mais sans rien oser...
    Au bout d'un petit moment, j'ai commencé à m'occuper de bébé... Je lui ai retiré son manteau puis j'ai ouvert sa chemise pour lui sucer ces tétons qui ont le don de m'enflammer... Et lui aussi... Personne ne bougeait et les gars se contentaient de regarder... Çà nous a excité encore plus... J'ai retiré la chemise de bébé... Puis ses chaussures, ses chaussettes, et enfin son jean... Je le laissais dans sa petite culotte de salope que je lui avais imposée le matin, il bandait très ferme ... Je sentais les regards sur nous et çà nous mettait le feu… Je demandais alors à Bébé de déambuler dans sa tenue jusqu'au niveau -1 pour attiser son côté exhibe...

    À son retour, Bébé me retira, à son tour, ma chemise, chaussures, chaussettes et jeans... Il fouilla dans mon slip et trouva sa première surprise de jour... Un tout nouveau cockring avec séparateur de couilles... Çà l'enchanta immédiatement et il s'empara de mon paquet pour commencer à s'amuser avec... Puis il me retira mon slip et m'exigea d'aller, à mon tour, faire mon tour... Ce que je fis parmi de nouveaux arrivants... Certains osèrent un geste qui sur mes fesses, qui sur mon sexe... Je retrouvais Bébé au 2nd sous-sol son sexe dur tendait sa culotte... Les mecs le mataient, mais sans rien oser... Allez savoir pourquoi ! D'autres était descendus à ma suite...

    Aussitôt, Bébé me convia à sucer sa queue... Ainsi penché, Bébé offrait mon cul à la vue de tous... Je savais ce qu'il voulait et j'avoue que j'attendais cet instant... J'ai fini par sentir une main "étrangère" à mes habitudes sur mes fesses... Puis une queue humide se frotter... J'entendis Bébé lui dire que j'aimais çà ... Ce qui n'est pas faux ! Après quelques instant, je ressenti à nouveau une queue se présenter, je vérifiais de la main s'il y avait une capote.. Bébé me rassura... Tranquillisé, je m'offrais... Dans ma bouche, je sentais la queue de mon homme devenir plus grosse, plus dure, excité qu'il était de me voir ainsi pris devant lui ...

    Rapidement, j'ai senti que nos plaisirs montaient tandis que je me branlais... Jusqu'à l'instant sublime ou simultanément, j'ai senti le va et viens s'accélérer pour enfin libérer son jus, tandis que je jouissais du cul et avec ma queue Bébé me déchargeait dans la bouche ... J'entendis autour quelques gémissements de contentement... Un sublime instant que de jouir de la prostate et du sexe en même temps

    Après quelques instants pour me remettre, je me réfugiais dans les bras de Bébé qui m'embrassait et me chuchotait des je t'aime à l'oreille... Les gars présents se dispersèrent ...
    Sur ce, nous sommes rhabillés Bébé et moi et sommes allés au restaurant... Là, je lui offrais un beau joujou sexe toy vibreur et une huile de massage... À notre retour à la maison, je trouvais un beau skeet Eden Park à mon attention... Il était l'heure d'aller se mettre sous la couette, heureux d'avoir fêté notre St Valentin à notre façon ... Bébé travaillait le lendemain...
    Voilà tu sais tout sur notre St Valentin 2017, mon ami !!! Bisous et merci pour ton post toujours aussi attrayant !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh là ! Quelle soirée de Saint-Valentin ! C'est génial ! Cela confirme ce que j'écrivais sur le blog zobapapa. Il n'est pas nécessaire de faire de grosses dépenses pour l'occasion quand une petite virée coquine peut faire l'affaire beaucoup mieux.
      Merci de nous avoir raconté cette sortie.
      Bisous à toi et à ton Bébé.

      Supprimer
    2. Tout le plaisir est pour moi Jean !!! Oui, tu as raison le principal n'est-il pas d'être ensemble et de passer un bon moment ? Nous aimons certes, le confort de notre chez nous, mais tous les deux, nous aimons diversifier nos instants coquins, les lieux, les circonstances...
      Bisous

      Supprimer
    3. Et vous avez bien raison : carpe diem !

      Supprimer