mardi 27 décembre 2016

Les plaisirs gays du dernier Noël de George Michaël


 Noël est passé mais les fêtes continuent avec ce prochain weekend le réveillon de nouvel an, puis le suivant, la fête des Rois et sa traditionnelle fève que vous pouvez avantageusement remplacer par un ou plusieurs glands à sucer.

L'année qui s'achève ne nous aura pas épargnés. Nous n'oublierons bien sûr pas les nombreuses victimes de la connerie humaine, de la haine et du fanatisme. Avec le décès de George Michael, 2016 se termine pour les amis de la chanson comme elle a commencé avec celui de Michel Delpech : tristement !


Ce n'est pas trahir un secret de dire que George Michael était l'un des nôtres et qu'il aimait le sexe entre mecs tout autant que nous. Je ne peux donc que lui rendre hommage en collant des images sexuelles sur son dernier Noël.


Attention - Rappel !

Si la vidéo n'apparaît pas sur votre écran, vérifiez l'URL dans la barre d'adresse en haut de votre navigateur et enlevez le s de https://guymauve.blogspot.... pour avoir http://guymauve.blogspot.... afin que la vidéo incrustée apparaisse.



Last Christmas I gave you my heart
But the very next day you gave it away
This year to save me from tears
I'll give it to someone special

Last Christmas I gave you my heart
But the very next day you gave it away
This year to save me from tears
I'll give it to someone special

Once bitten and twice shy
I keep my distance
But you still catch my eye
Tell me baby
Do you recognize me well
It's been a year it doesn't surprise me
I wrapped it up and sent it
With a note saying I love you I meant it
Now I know what a fool I've been
But if you kissed me now
I know you'd fool me again

Last Christmas I gave you my heart
But the very next day you gave it away
This year to save me from tears
I'll give it to someone special

Last Christmas I gave you my heart
But the very next day you gave it away
This year to save me from tears
I'll give it to someone special

A crowded room friends with tired eyes
I'm hiding from you and your soul of ice
My God I thought you were
Someone to rely on me
I guess I was a shoulder to cry on
A face on a lover with a fire in his heart
A man under cover but you tore me apart
Now I've found a real love
You'll never fool me again

Last Christmas I gave you my heart
But the very next day you gave it away
This year to save me from tears
I'll give it to someone special

Last Christmas I gave you my heart
But the very next day you gave it away
This year to save me from tears
I'll give it to someone special

A face on a lover with a fire in his heart
A man under cover buy you tore him apart
Maybe next year I'll give it to someone
I'll give it to someone special 
...
Au Noël dernier je t'ai offert mon amour
Mais dès le lendemain tu t'en es défait
Cette année pour m'épargner des larmes
Je vais le donner à quelqu'un de spécial.

Au Noël dernier je t'ai offert mon amour
Mais dès le lendemain tu t'en es défait
Cette année pour m'épargner des larmes
Je vais le donner à quelqu'un de spécial.

Chat échaudé craint l'eau froide
Je garde mes distances
Mais tu attires toujours mon regard
Dis-moi, mon bébé,
Me reconnais-tu bien ?

Il y a un an, ce n'était pas une surprise pour moi,
Je l'avais emballé et te l'avais envoyé
Avec un mot disant que je t'aimais et que je voulais te le dire.
A présent, je sais combien j'ai été stupide
Mais si tu m'embrassais là maintenant
Je sais que je me laisserais encore avoir.

Au Noël dernier je t'ai offert mon amour
Mais dès le lendemain tu t'en es défait
Cette année pour m'épargner des larmes
Je vais le donner à quelqu'un de spécial.

Au Noël dernier je t'ai offert mon amour
Mais dès le lendemain tu t'en es défait
Cette année pour m'épargner des larmes
Je vais le donner à quelqu'un de spécial.

Une salle bondée, des amis aux yeux fatigués,
Je me cache de toi et de ton coeur de glace.
Mon Dieu, je pensais que tu étais
Quelqu'un pour qui je comptais.
J'imagine que je n'étais là que pour te consoler,
Un visage d'amoureux au cœur enflammé,
Un homme à ta botte, mais tu m'as anéanti.
Maintenant, j'ai trouvé un véritable amour,
Tu ne me tromperas plus !

Au Noël dernier je t'ai offert mon amour
Mais dès le lendemain tu t'en es défait
Cette année pour m'épargner des larmes
Je vais le donner à quelqu'un de spécial.

Au Noël dernier je t'ai offert mon amour
Mais dès le lendemain tu t'en es défait
Cette année pour m'épargner des larmes
Je vais le donner à quelqu'un de spécial.

Un visage d'amoureux au cœur enflammé,
Un homme à ta botte, mais tu m'as anéanti.
Peut être que l'année prochaine, je l'offrirai à quelqu'un
Je l'offrirai à quelqu'un de spécial 
....









10 commentaires:

  1. un bon hommage!

    voilà mon dernier post:
    http://menforxersex.blogspot.it/2016/12/xersexs-sex-le-sexe-du-xersex.html

    RépondreSupprimer
  2. Que tout ceci n'empêche pas de te souhaiter une bonne fête !
    Mais c'est bien triste pour George...
    RS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et bonne fête à toi aussi ^^
      Un décès, comme toute séparation d'ailleurs, est toujours triste.

      Supprimer
  3. Jean, Damien,
    Merci pour l'hommage à George Michael. Queue de belles images, la vidéo n'est pas en reste, bonne suite de semaine, je vous embrasse tous les deux à défaut de faire mieux vu la distance,
    Philippe des bords du Léman

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un bien petit hommage, Philippe. C'est vrai que c'est toujours triste de voir quelqu'un partir à jamais, surtout quand il s'agit de quelqu'un de plus jeune que soi mais plutôt que de penser à la mort de la personne, j'essaie de penser à elle vivante, aux espérances et aux désillusions qui ont pu être les siennes, à tout l'amour qu'il a donné et qu'il a eu la chance de recevoir.
      Bonne fin de semaine et d'année à toi.
      Bisous des forêts ardennaises vers les bords du Léman.

      Supprimer
  4. L'année se termine comme elle a commencé, avec nostalgie... Celle de voir partir ces étoiles filantes qui ont bercé notre adolescence et notre jeunesse... Cela me rend le cœur lourd et me fait réaliser que le temps à passé bien vite sans avoir l'impression de l'avoir saisi... Je réalise que maintenant tout peut arriver à n'importe quel instant pour m'éloigner définitivement de mes amis et mes proches, et de mon amour... Alors vivons ! Oui, vivons le présent ! Vivons-le comme si nous devions mourir demain...
    Merci pour ce très bel hommage mon ami
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, Christian, quand on est jeune, on croit qu'on a une éternité devant soi, on hésite, on tergiverse, on reporte à plus tard. Malheureusement, le temps passe à la vitesse de l'éclair et il est trop tard pour partir à la recherche du temps perdu quand on s'en rend compte. Il n'y a plus de minutes à perdre en s'appesantissant sur le passé, le temps présent est trop précieux pour encore le gaspiller. Vivons le pleinement !
      Bisous à vous deux.

      Supprimer
    2. Oui , c'est çà Jean ! Vivons le ainsi tout le long de l'année à venir et toute les suivantes aussi...
      Bonne et heureuse année 2017 à vous deux mes amis, dans l'amour, la tendresse et le plaisir...

      Supprimer
    3. Merci, Christian. Bonne et heureuse année à vous deux. Bisous !

      Supprimer