vendredi 21 octobre 2016

A bicyclette - Trois gays minets en chaleur


 A bicyclette, les rois de la pédales n'ont pas besoin de Paulette, comme vous allez pouvoir le constater en visionnant la vidéo du jour...


Pour la composition des articles de ce blog, je pars d'habitude d'une chanson qui me trotte dans la tête et je la plaque sur une vidéo. Cette fois-ci, j'ai travaillé en sens inverse. En voyant la vidéo, j'ai eu envie de la partager et j'ai très vite pensé à la chanson "La bicyclette" d'Yves Montand pour l'accompagner.


Sur une musique de Francis Lai et des paroles de Pierre Barouh, la chanson devait initialement s'appeler "A bicyclette" mais, vu qu'une chanson de Bourvil portait déjà ce titre, elle a été enregistrée à la Sacem sous le titre "La bicyclette". Sortie en 1968, la chanson a été reprise en 2006 par Laurent Voulzy sur son album "Septième vague". J'ai aussi trouvé une version instrumentale jouée par le Minor Swing Quartet en 1996.


Attention - Rappel !

Si la vidéo n'apparaît pas sur votre écran, vérifiez l'URL dans la barre d'adresse en haut de votre navigateur et enlevez le s de https://guymauve.blogspot.... pour avoir http://guymauve.blogspot.... afin que la vidéo incrustée apparaisse.



Quand on partait de bon matin
Quand on partait sur les chemins
A bicyclette
Nous étions quelques bons copains
Y avait Fernand y avait Firmin
Y avait Francis et Sébastien
Et puis Paulette

On était tous amoureux d'elle
On se sentait pousser des ailes
A bicyclette
Sur les petits chemins de terre
On a souvent vécu l'enfer
Pour ne pas mettre pied à terre
Devant Paulette

Faut dire qu'elle y mettait du cœur
C'était la fille du facteur
A bicyclette
Et depuis qu'elle avait huit ans
Elle avait fait en le suivant
Tous les chemins environnants
A bicyclette

Quand on approchait la rivière
On déposait dans les fougères
Nos bicyclettes
Puis on se roulait dans les champs
Faisant naître un bouquet changeant
De sauterelles, de papillons
Et de rainettes

Quand le soleil à l'horizon
Profilait sur tous les buissons
Nos silhouettes
On revenait fourbus contents
Le cœur un peu vague pourtant
De n'être pas seul un instant
Avec Paulette

Prendre furtivement sa main
Oublier un peu les copains
La bicyclette
On se disait c'est pour demain
J'oserai, j'oserai demain
Quand on ira sur les chemins
A bicyclette

Bonne fin de semaine !


12 commentaires:

  1. Bonjour Jean ,

    J'espère que tu vas bien ainsi que ton amoureux

    Tu nous mets en "appétit " avec ces cyclistes sensuels qui nous invitent pour un weekend torride

    à " Boucher le trou " ( expression du cyclisme qui veut dire revenir sur un groupe depuis l'arrière.... )

    tout en Fumant la pipe , bien évidemment ( Pédaler avec une facilité déconcertante ) ou la position de danseuse...

    Merci l'Ami pour ce superbe post , les photos et vidéos torrides .

    Peut-être un weekend à vélo en tandem...?

    Amicales pensées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Patrice,
      Le week-end s'annonce beau, nous en profiterons pour fumer la pipe et boucher le trou tout en faisant quelques petits travaux au jardin.
      Nous te souhaitons un bon week-end et t'envoyons de gros bisous d'Ardenne.

      Supprimer
  2. Hello Jean,
    Je ne peux qu'approuver Melvin dans ses propos, ton post et la vidéo mettent le feu au sous-bois, endroit idyllique en soit pour faire un peu de vélo à trois en l'occurrence mais aussi à deux avec son homme. Et puis le sous-bois, c'est romantique, se laisser rouler dans les feuilles mortes en attendant que la tige re ou prenne vie pour ensemencer pour le renouveau.
    Bonne fin de semaine et gros bisous coquins é toi et à Damien
    Philippe sur les bords du léman, plutôt adepte de la rame quand celle-ci est agitée avec virilité (lol)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Philippe,
      Nous ne sommes à vrai dire pas adeptes de VTT. Si nous devons pédaler dans les sous-bois qui ne sont effectivement pas très loin, ce sera donc sans vélo mais ça pourrait bien être à trois quand même. En cette saison-ci, vu qu'il a fait humide pendant la semaine, ce sont les champignons qui risquent d'être en feu sous les feuilles rousses, noires et grises.
      Bon week-end en agitant bien les rames viriles au bord du Léman.
      Gros bisous des forêts ardennaises.

      Supprimer
  3. ils sont bien comme bien s'amuser, avec leur jus aussi!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai toujours trouvé très excitante la tenue de ces cyclistes... C'est pourquoi dernièrement, j'en ai acheté une à mon Bébé pour aller faire du Vtt en forêt de Fontainebleau... Une tenue blanche qui moule bien son paquet et con petit cul... Un vrai plaisir des yeux pour moi... Parfois, on n'attend pas le retour et notre passage sous la douche, non, on s'arrête en chemin... Et alors, il soulage mon cul endolori par la selle... En pleine nature, c'est le rêve !!! Bisou mon ami ... Et merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, Christian, ces tenues moulantes sont terriblement sexy. Offrir une telle tenue à ton bébé, c'est tout ce qu'il faut pour booster ta libido qui, à mon avis, n'en a pas vraiment besoin :o)
      A bientôt, cher ami.

      Supprimer
    2. Oui, tu as raison... Mais c'est aussi pour le plaisir des yeux... Et puis çà m'excite de voir le regard des autres se poser sur son cul bien moulé ou sa bosse proéminente... Et lui aussi d'ailleurs !!! hahaha

      Ah ! On ne changera plus maintenant !!!

      Supprimer
    3. Une bosse proéminente qui doit augmenter de volume sous le regard des badauds ébahis !

      Supprimer
  5. Merci pour cette série, Je me suis déjà amusé en pleine campagne à rouler à vélo la queue à l'air en érection (en l'air) mais pas en équipe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Emile et merci pour ta visite.
      Si tu aime rouler en vélo la queue à l'air, tu pourrais participer aux manifestations cyclo-nudistes qui n'ont évidemment rien de sexuel sauf peut-être après la manif et en cercle plus restreint.

      Supprimer