samedi 3 septembre 2016

En été, les plaisirs gays sont très chauds !


Pour ce week-end, je vous propose un petit plan drague dans la nature...


Vous connaissez sans doute ce standard du jazz qu'est "Sommertime". Composée par George Gershwin sur des paroles de DuBose Heyward pour l'opéra en trois actes "Porgy and Bess, la chanson a été enregistrée pour la première fois en juillet 1935. C'est une berceuse chantée dans la première scène du premier acte de l'opéra par une mère, Clara, pour endormir son enfant. Elle est reprise dans la quatrième scène du deuxième acte et dans la première scène du troisième acte.


La chanson a été reprise par de très nombreux artistes, principalement en jazz vocal et instrumental. "The Summertime Connection", un groupement de collectionneurs d'enregistrements de Summertime, affirme avoir recensé 79 061 interprétations publiques dont 64 001 ont été enregistrées Ils en comptent 54 039 dans leur collection.


Attention - Rappel !

Si la vidéo n'apparaît pas sur votre écran, vérifiez l'URL dans la barre d'adresse en haut de votre navigateur et enlevez le s de https://guymauve.blogspot.... pour avoir http://guymauve.blogspot.... afin que la vidéo incrustée apparaisse.



Summertime,
And the livin' is easy
Fish are jumpin'
And the cotton is high

Oh, Your daddy's rich
And your mamma's good lookin'
So hush little baby
Don't you cry

One of these mornings
You're going to rise up singing
Then you'll spread your wings
And you'll take to the sky

But until that morning
There's a'nothing can harm you
With your daddy and mammy standing by

Summertime,
And the livin' is easy
Fish are jumpin'
And the cotton is high

Your daddy's rich
And your mamma's good lookin'
So hush little baby
Don't you cry
Mois d'été,
Que la vie est douce
Les poissons bondissent
Et le coton pousse

Oh, ton père est fortuné
Et ta mère élégante
Dodo l'enfant do
Cesse tes larmes

Un de ces matins
Tu te lèveras en chantant
Et tu déploieras tes ailes
Pour t'envoler vers le ciel

Mais en attendant ce moment
Rien ne peut te faire de mal
Tant qu'il y aura papa et maman à tes côtés

Mois d'été,
Que la vie est douce
Les poissons bondissent
Et le coton pousse

Oh, ton père est fortuné
Et ta mère élégante
Dodo l'enfant do
Cesse tes larmes






4 commentaires:

  1. heureuse post, mais dans la vidéo c'est bien ridicule de porter des lunettes pendant le sexe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a peut-être peur d'être ébloui par la beauté éclatante de son partenaire :o)

      Supprimer
  2. Hello Jean,
    Jolie vidéo, et je suis d'accord avec Xersex, pourquoi cacher un regard qui peut enivrer le partenaire, Xersex queue je salue bien cordialement. La musique et les photos sont en parfaite adéquation, de bien jolis minois, de bien jolis minets avec tout ce qu'il faut pour mettre en émoi plus d'un n'est-il pas ?
    Bonne fin de semaine à toi et à Damien, je vous embrasse tous les 2 et belle balade sur les galets ou le sable
    Philippe toujours ô bord de l'ô

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Philippe,
      J'avoue que ce n'est pas les lunettes ni même les yeux des garçons que j'ai regardé dans cette vidéo. Je suis heureux de savoir qu'elle t'a plu et mis en émoi autant que moi.
      Plus de galets ni de sable pour nous à présent mais uniquement les arbres des forêts ardennaises.
      Bonne semaine au bord du lac.

      Supprimer