samedi 14 mai 2016

1, 2, 3 Diva - Couple romantique en baise


 Voici venu le jour de la grand'messe de l'Eurovision. Plus de 200 millions de téléspectateurs sont attendus, et parmi eux, de nombreux Gays !

Eh oui, il paraît que les homos aiment ce concours. Sietse Bakker, l'homme qui supervise l'événement pour l'Union européenne de radio-télévision à déclaré l'an dernier à France 24 : "Il ne nous a pas échappé que beaucoup des fans très engagés du concours, ceux qui nous suivent toute l'année, sont de la communauté LGBT", Selon Brian Singleton, professeur d’art dramatique au Trinity College de Dublin et auteur d'un article sur la sociologie des fans de l’Eurovision, "si tout les fans ne sont pas issus de la communauté gay, les homosexuels en représentent cependant la majorité".


Brian Singleton explique pourquoi les homos sont fans de l'Eurovision : "Alors que la société attend des hommes qu'ils n'expriment pas leur sensibilité, l'Eurovision leur offre un espace fortement émotionnel. L'Eurovision est plein d'émotions : toutes ces chansons sur l'amour, qui naît et qui finit. C'est aussi en direct à la télévision donc quand certaines choses se passent mal, ça fait plus d'émotions, et seulement une personne gagne, donc c'est encore plus d'émotions ! Cette théâtralité exacerbée est une pièce du puzzle. Le glamour, le spectacle, sont des choses dans lesquelles les gays s'investissent pour échapper aux normes de la masculinité."


 En ce qui me concerne, je ne regarde plus le concours Eurovision depuis de nombreuses années, sauf épisodiquement lorsqu'une chanteuse transgenre - comme Diva International ou Conchita Wurst - est annoncée ou, comme jeudi, pour voir si le candidat biélorusse chantera nu parmi les loup. Inutile de regarder ce samedi, il n'a pas pu chanter nu et n'a de toute façon pas été sélectionné pour la finale.


 En France, chaque fois qu'on évoque le Concours Eurovision, c'est pour rappeler la dernière victoire, celle de Marie Myriam en 1977 avec 136 points. Il ne faut pourtant pas oublier que le meilleur score a été enregistré l'année précédente par Catherine Ferry qui avec "Un, deux, trois"  a obtenu 147 points se classant deuxième derrière "Save your kisses for me" de Brotherhood of Man.


Terminons en signalant que la dernière chanson en langue française à avoir remporté le Concours de l'Eurovision est "Ne partez pas sans moi" de Céline Dion pour la Suisse en 1988. Cette année, le seul pays à présenter une chanson en français est l'Autriche. Pauvre France !!!


10 commentaires:

  1. Réponses
    1. Un très beau couple pour une vidéo très sensuelle dans la première partie et plus sexuelle dans la seconde.

      Supprimer
  2. Non tous les gays ne regardent pas l'Eurovision pour ma part la daube ne m’intéresse pas - je regrette que Amir n'ait pas gagné car sa chanson était de qualité - tout étaient joués d'avance puisque les pronostics dans la semaine précisais que c'était l’Ukraine qui serait gagnante ! une chanson qui raconte la guerre ect c'est sur que ça aller faire pleurer dans les chaumiéres ! petite précision les journaliste de mes " deux " avec un pois chiche à la place du cerveau ont annoncés ce matin que la France ne c'était jamais placée aussi haut depuis la victoire de Marie Myriam en 1977 , ces bidochons ont zappés Joëlle Ursull ex membre du Groupe Zouk Machine avec White and Black Blues paroles de Monsieur Serge Gainsbourg celle ci c'est positionnée deuxiéme en 1990 - bon weekend les beaux Mâles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut rien exagérer dans le chauvinisme. La chanson de la France était certes de qualité mais elle n'était pas la meilleure. Par ailleurs, tous les pronostics ne donnaient pas l'Ukraine gagnante. Certains donnaient la Russie et d'autres l'Australie. Preuve que tout n'était pas joué d'avance, l'Ukraine n'a pas gagné grâce aux votes des jurys "professionnels" mais aux télévotes populaires. Ce que le nouveau système d'attribution des points a prouvé, c'est surtout que les "professionnels" ne sont pas du tout sur la même longueur d'onde que le public. Un seul exemple suffit à le prouver. Les professionnels n'ont donné que 7 points à la Pologne la classant en dernière position alors que le vote populaire l'a fait entrer dans le top 10 en lui attribuant plus de 220 points.
      La France s'est classée en deuxième position non seulement avec Joëlle Ursull en 1990 mais aussi avec Amina en 1991. Elle s'est aussi classée plusieurs fois en troisième, quatrième et cinquième position. Il est donc faux de dire qu'elle ne s'est jamais classée aussi haut dans le classement. Par contre, c'est la première fois qu'elle dépasse le score de 147 points réalisé en 1976 par Catherine Ferry (et non par Marie Myriam qui n'avait récolté que 136 points). Mais, cette comparaison n'est pas judicieuse car il y avait beaucoup moins de points à attribuer en 1976 que cette année où il y a eu un double vote. Si on veut faire la comparaison, il faut au moins diviser par deux le nombre de points obtenus par Amir, et donc 128 ou 129, c'est beaucoup moins que 147. Ainsi donc, tu as raison, les journalistes de tes deux ont raconté n'importe quoi.
      Bonne fin de week-end.

      Supprimer
  3. à propos de l'Eurovisiaon, voilà un amoureux de cela

    http://www.leschroniquesdistvan.com/

    RépondreSupprimer
  4. J'adore la deuxième photo de cet article!
    Il va de soi que j'ai un coup de coeur pour la dernière huummmm ;)
    J'ai regardé vaguement l'édition 2016 à défaut d'autre chose... une petite émission légère sans prise de tête après ma journée de travail.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous n'avons regardé que la fin, ce qui nous a permis de découvrir le vainqueur de l'an dernier montrant son joli torse poilu. Nous avions aussi regardé le début de la deuxième demi-finale pour voir le Biélorusse dansant nu avec les loups, mais nous avons été déçus car nous n'avons rien vu.

      Supprimer
  5. En ce qui me concerne, j'adore le sexe, c'est vrai, mais je suis aussi hyper romantique...
    Et surtout quand je suis amoureux !!
    Quant à l'eurovision, çà fait un bail que je ne regarde plus... Non pas que je veuille faire du chauvinisme, loin de là, mais les dés sont souvent joués à l'avance et il y a toujours des relents politiques dans les choix... Par contre, j'ai trouvé notre sélection de cette année largement au-dessus des précédentes... Une fois de plus de très belles photos ... Merci mon Kalinours de penser à mon ami Xersex et à moi-même en nous gratifiant presque à chaque fois d'une belle éjaculation...
    Bisous à vous deux

    RépondreSupprimer
  6. Aimer le sexe n'empêche pas le romantisme et réciproquement.
    De l'Eurovision, je n'ai regarder que la dernière partie, c'est-à-dire la répartition des votes ce qui m'a permis de constater un fossé entre le vote des "professionnels" et celui des populations. Les dés étaient-ils joués à l'avance ? Je ne crois pas. Les professionnels avaient placés l'Australie en tête et la Pologne en dernière position (avec seulement 7 points). Ce sont les votes populaires qui ont tout chamboulé en envoyant la Pologne dans les 10 premiers du classement et l'Ukraine en tête. Il faut donc croire que ce sont les populations qui font des choix politiques en votant.

    RépondreSupprimer