vendredi 1 avril 2016

Un petit poisson, un petit oiseau - jeune et mature


Ne dérogeons pas à la tradition du premier avril !


Si quelqu'un vous dit aujourd'hui qu'un petit poisson et un petit oiseau s'aiment d'amour tendre, vous n'êtes pas obligés de le croire, même si ça peut faire une belle chansons. Une passion entre un jeune et un mature est beaucoup plus plausible :

Un petit poisson, un petit oiseau
S'aimaient d'amour tendre
Mais comment s'y prendre
Quand on est dans l'eau
Un petit poisson, un petit oiseau
S'aimaient d'amour tendre
Mais comment s'y prendre
Quand on est là-haut

Quand on est là-haut
Perdu aux creux des nuages
On regarde en bas pour voir
Son amour qui nage
Et l'on voudrait bien changer
Ses ailes en nageoires
Les arbres en plongeoir
Le ciel en baignoire

Un petit poisson, un petit oiseau
S'aimaient d'amour tendre
Mais comment s'y prendre
Quand on est là-haut
Un petit poisson, un petit oiseau
S'aimaient d'amour tendre
Mais comment s'y prendre
Quand on est dans l'eau

Quand on est dans l'eau
On veut que vienne l'orage
Qui apporterait du ciel
Bien plus qu'un message
Qui pourrait d'un coup
Changer au cours du voyage
Des plumes en écailles
Des ailes en chandail
Des algues en paille.

Un petit poisson, un petit oiseau
S'aimaient d'amour tendre
Mais comment s'y prendre
Quand on est dans l'eau
Un petit poisson, un petit oiseau
S'aimaient d'amour tendre
Mais comment s'y prendre
Quand on est là-haut

Il est temps maintenant de vous laisser partir à la pèche au gros poissons, genre anguilles bien juteuses.




12 commentaires:

  1. belle vidéo! dans l'Italie du Sud, on dit "poisson" pour signifier la "bite"

    mes Mousquetaires

    http://menforxersex.blogspot.it/2016/04/musketeers-mousquetaires-iiiiv.html

    RépondreSupprimer
  2. Vivent les poissons sud-italiens !
    Et dans le Nord de l'Italie, comment dit-on ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc l'histoire de la chanson est celle d'un Italien du Sud et d'un Italien du Nord qui s'aimaient d'amour tendre.

      Supprimer
  3. Comme c'est rafraîchissant ! Une légèreté que l'on ne retrouve plus dans nos chansons d'aujourd'hui ou tellement rarement... Et de voir toute cette jeunesse quel bonheur...
    J'aime beaucoup les deux pêcheurs... Je crois que je serais volontaire pour faire quelques péchés avec eux...
    Moi aussi j'ai mon petit oiseau comme source d'inspiration...

    Je connais un oiseau en cage
    Très impatient d'être libéré
    Qui attends que je l'encourage
    Pour abuser illico de sa liberté

    Je connais un petit oiseau docile
    Qui une fois réveillé s'émoustille
    À la moindre sollicitation tactile
    D'un désir intransigeant fourmille
    .../...
    http://librecoursaveux.blogspot.fr/2015/06/petit-oiseau.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sans doute vrai qu'il y a dans ces chansons des golden sixties de la légèreté, de l'insouciance, de la naïveté bien typiques de l'époque. Les temps ont bien changé depuis la fin des années soixante-dix et les chansons d'aujourd'hui ne peuvent que refléter l'état d'esprit que la morosité de la société actuelle inspire, malheureusement. Sans sans doute pour cela qu'on aime parfois retrouver la nostalgie des chansons de notre jeunesse.

      Supprimer
    2. ...et pour çà on la chance d'avoir notre Kalinours ...
      Merci à toi ! Bisous

      Supprimer
    3. Il y a aussi Radio Nostalgie :o)

      Supprimer
    4. Oui, je sais ! Mais il n'y pas d'image !!! ;-)

      Supprimer
    5. S'il y en avait, elles ne seraient pas de la même nature que celles que je présente ici.

      Supprimer
  4. Un vrai régal pour les yeux que cet article aquatique!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est qu'il y avait du poisson au menu ce vendredi-là !

      Supprimer