vendredi 15 avril 2016

Chaude Afrique - Trio dans la brousse


 J'ai toujours eu une tendresse particulière pour l'Afrique et ses habitants. Elle est le cœur de la Terre d'où nous puisons - pour ne pas dire pillons - une grande partie des richesses : cuivre, coltan, cobalt, or, fer, uranium, phosphates, manganèse, vanadium, platine, diamants, pétrole parmi beaucoup d’autres matières premières. Ils sont le sang de la Terre, trop souvent versé dans des conflits fomentés par les grandes puissances et multinationales voulant s'assurer l'exploitation de ces richesses pour le plus grand bonheur de ceux qui "ne peuvent accueillir toute la misère du monde".


"Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye" est une chanson écrite et enregistrée en 1969 par Paul Leka, Gary DeCarlo et Dale Frashuer, attribué à un groupe fictif appelé "Steam".

Les paroles anglaises de cette chanson ne sont pas transcendantes. C'est la traditionnelle rengaine d'amour pour midinette : il ne t'aimera jamais comme je t'aime, il est peut-être passionnant mais s'il t'aimait, il ne te ferait pas pleurer et serait à tes côtés pour te consoler ; donc, donne-lui un baiser d'adieu et dis-lui au revoir.


Début 1970, Richard Anthony en a fait une adaptation française avec des paroles qui chantent l'espoir de l'Afrique et des Africains exploités.

Na na na na, na na na na, hey hey-ey, goodbye.

He'll never love you, the way that I love you
'Cause if he did, no no, he wouldn't make you cry.
He might be thrillin' baby but a-my love (my love, my love)
So dog-gone willin'.
So kiss him (I wanna see you kiss him. Wanna see you kiss him)
Go on and kiss him goodbye, now.

Na na na na, hey hey-ey, goodbye
Na na na na, na na na na, hey hey-ey, goodbye.

Listen to me now.

He's never near you to comfort and cheer you
When all those sad tears are fallin' baby from your eyes.
He might be thrillin' baby but a-my love (my love, my love)
So dog-gone willin'.
So kiss him (I wanna see you kiss him. I wanna see you kiss him)
Go on and kiss him goodbye, na-na na-na-na na na.

Na na na na, hey hey-ey, goodbye
Na na na na, na na na na, hey hey-ey, goodbye
Na na na na, na na na na, hey hey-ey, goodbye
Na na na na, na na na na, hey hey-ey, goodbye.
... 

Traduction de la chanson originale :
Na na na na, na na na na, hey hey-ey, adieu.

Il ne t'aimera jamais comme moi je t'aime
Car s'il t'aimait, non non, il ne te ferait pas pleurer.
Il est peut-être passionnant, bébé, mais ah ! mon amour (mon amour, mon amour)
Fais donc preuve de bonne volonté.
Donne-lui un baiser (Je veux te voir lui donner un baiser)
Vas et donne-lui un baiser d'adieu, maintenant.

Na na na na, hey hey-ey, adieu
Na na na na, na na na na, hey hey-ey, adieu.

Écoute-moi maintenant.

Il n'est jamais à tes cotés pour te consoler et t'égayer
Lorsque ces larmes tristes coulent de tes yeux, bébé.
Il est peut-être passionnant, bébé, mais ah ! mon amour (mon amour, mon amour)
Fais donc preuve de bonne volonté.
Donne-lui un baiser (Je veux te voir lui donner un baiser)
Vas et donne-lui un baiser d'adieu, na-na-na-na-na. 
Na na na na, hey hey-ey, adieu
Na na na na, na na na na, hey hey-ey, adieu
Na na na na, na na na na, hey hey-ey, adieu.
... 

La version de Richard Anthony :
Na na na na, na na na na, hé hé hé, espoir !

Dieu t'a fait simple, les blancs t'ont fait humble
Sur cette Terre où tu cherches le diamant
Tu chantes une autre Afrique qui dit
Na na (Na na) hé hé (hé hé)
Tu chantes (C'est tout ce qui te reste)
Oui, tout ce qui te reste : l'espoir.

Na na na na hé hé hé l'espoir
Na na na na, na na na na, hé hé hé, espoir !

La terre est rousse et plus rien ne pousse
Que les oranges que tu portes au colon
Tu portes une autre Afrique qui fait
Na na ( Na na) hé hé ( Hé hé)
Tu portes (C'est tout ce qui te reste)
Oui, tout ce qui te reste : l'espoir

Na na na na hé hé hé l'espoir
Na na na na na na na na hé hé hé espoir !
Na na na na na na na na hé hé hé espoir !
Na na na na na na na na hé hé hé espoir !
Na na na na na na na na hé hé hé espoir !

Alors, plante le grain
Travaille de tes mains
Tu peux rêver longtemps
Dieu est un homme blanc
Tu sais, la servitude
Est née de l'habitude
De croire qu'il y a seulement
Des hommes et des rois
Des princes et des gueux
Du bétail et des Dieux
Tu peux rêver longtemps
Dieu est un homme blanc

Na na na na na na na na hé hé hé espoir !
Na na na na na na na na hé hé hé espoir !
Na na na na na na na na hé hé hé espoir !
Na na na na na na na na hé hé hé espoir !

2 commentaires:

  1. la vidéo est-elle vintage?
    la bite de la dernière image est monstrueuse, mais permettez-moi de lecher sa crème sur la jambe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que la vidéo est vintage et faite par des amateurs.
      Tu peux lécher tout ça à défaut de pouvoir mettre toute cette bite en bouche pour la pomper.

      Supprimer