jeudi 10 mars 2016

Se você quiser, vou lhe mostrar ...


 Se você quiser, vou lhe mostrar nossa gente boa...
 Si vous voulez, je vais vous montrer nos bonnes gens ...

Dans l'article précédent, nous étions au Brésil. Vous l'avez compris nous y restons !


Mais nous remontons le temps pour nous retrouver en 1975 avec cette chanson des Two Man Sound, adaptée par Lou Deprijck, l'auteur, compositeur, producteur et véritable interprète du fameux "Ca plane pour moi" joué sur scène en play-back par Plastic Bertrand.

Se você quiser, vou lhe mostrar
A nossa São Paulo, terra da garoa
Se você quiser, vou lhe mostrar
Bahia de Caetano, nossa gente boa.

Charlie, eh meu amigo Charlie
Eh meu amigo Charlie Brown
Charlie Brown
Eh meu amigo Charlie
Eh meu amigo Charlie Brown
Charlie Brown.

Se você quiser, vou lhe mostrar
A nossa São Paulo, terra da garoa
Se você quiser, vou lhe mostrar
Bahia de Caetano, nossa gente boa
Se você quiser, vou lhe mostrar
A lebre mais bonita do Imperial
Se você quiser, vou lhe mostrar
Meu Rio de Janeiro, nosso carnaval.

Charlie, eh meu amigo Charlie
Eh meu amigo Charlie Brown
Charlie Brown
Eh meu amigo Charlie
Eh meu amigo Charlie Brown
Charlie Brown.

Se você quiser, vou lhe mostrar
Vinícius de Moraes e o som de Jorge Ben
Se você quiser, vou lhe mostrar
Torcida do Flamengo, coisa igual não tem
Se você quiser, vou lhe mostrar
Luiz Gonzaga, rei do meu baião
Se você quiser, vou lhe mostrar
Brasil de ponta a ponta do meu coração

Charlie, eh meu amigo Charlie
Eh meu amigo Charlie Brown
Charlie Brown
Eh meu amigo Charlie
Eh meu amigo Charlie Brown
Charlie Brown.

Eh meu amigo Charlie
Eh meu amigo Charlie Brown
Charlie Brown
Eh meu amigo Charlie
Eh meu amigo Charlie Brown
Charlie Brown.
Si vous voulez, je vais vous montrer
Notre Sao Paulo, terre de la bruine
Si vous voulez, je vais vous montrer
Nos bonnes gens de Bahia de Caetano.

Charlie, Eh mon ami Charlie
Eh mon ami Charlie Brown
Charlie Brown
Eh mon ami Charlie
Eh mon ami Charlie Brown
Charlie Brown.

Si vous voulez, je vais vous montrer
Notre Sao Paulo, terre de la bruine
Si vous voulez, je vais vous montrer
Nos bonnes gens de Bahia de Caetano.
Si vous voulez, je vais vous montrer
Le plus beau lièvre de l'Imperial
Si vous voulez, je vais vous montrer
Mon Rio de Janeiro, notre carnaval.

Charlie, Eh mon ami Charlie
Eh mon ami Charlie Brown
Charlie Brown
Eh mon ami Charlie
Eh mon ami Charlie Brown
Charlie Brown.

Si vous voulez, je vais vous montrer
Vinicius de Moraes et la musique de Jorge Ben
Si vous voulez, je vais vous montrer
Les fans de Flamengo comme il n'y en a pas de semblables
Si vous voulez, je vais vous montrer
Luiz Gonzaga, le roi du baião
Si vous voulez, je vais vous montrer
Le Brésil de bout en bout de mon cœur.

Charlie, Eh mon ami Charlie
Eh mon ami Charlie Brown
Charlie Brown
Eh mon ami Charlie
Eh mon ami Charlie Brown
Charlie Brown.

Eh mon ami Charlie
Eh mon ami Charlie Brown
Charlie Brown
Eh mon ami Charlie
Eh mon ami Charlie Brown
Charlie Brown.

Rendons à César ce qui appartient à César, on doit la chanson à Benito di Paula, un pianiste, chanteur et compositeur brésilien né à Nova Friburgo le 28 novembre 1941.


C'est Sylvain Vanholme, l'un des membres du groupe, qui a découvert la chanson par hasard lors d'une soirée brésilienne à Cannes à l'occasion du Midem 1975 où il était allé en vue d'en ramener un ou deux morceaux susceptibles de plaire au public franco-belge.
Après avoir entendu la chanson, Lou Deprijck a fait remarquer que le rythme était beaucoup trop lent. Il s'est empressé de le transformer en une samba au rythme entraînant et a également créé de nouveaux arrangements.


6 commentaires:

  1. "This video is currently unavailable", but en cliquant ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, il y avait aussi un problème sur PornHub aussi, c'est la raison pour laquelle j'ai mis le lien direct vers le site au-dessus et en dessous de la vidéo. Maintenant tout est rétablit aussi bien sur xvideos que sur pornhub.

      Supprimer
  2. Toute une époque ! Comme le monde d'aujourd'hui me semble triste par rapport !!! Les gens savaient s'amuser sans se prendre la tête...
    Ces deux petits mignons brésiliens sont adorables !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surtout que nous étions jeunes et insouciants à cette époque où on ne parlait pas de réchauffement climatique, de décroissance, de chômage, de terrorisme, de sida, ... On pensait qu'on allait faire un monde meilleur, plus juste, plus égalitaire, plus tolérant, ...
      Restons toutefois optimistes et voyons ce qu'il y a de beau aujourd'hui.

      Supprimer
    2. oui tu as raison ! et je vois au moins une bonne chose aujourd'hui, tous les jours de ma nouvelle vie... mon Bébé ! Et çà c'est que du bonheur !!!

      Supprimer
    3. Absolument. Il y a ton Bébé et le fait que tu peux enfin être toi-même sans plus devoir faire semblant.

      Supprimer