jeudi 21 janvier 2016

Le boogie du bagout


 La première fois que j'ai vu et entendu Claude Maurane, j'ai immédiatement été subjugué par cette fille qui chantait "T'as pas la pêche" et qui n'en manquait certainement pas. Ce devait être en 1984, à la sortie de son troisième 45 tours qui comprenait cette chanson et "Une petite chanson d'amour".


Deux ou trois ans plus tard, j'ai eu le plaisir de la voir en concert dans de petites salles où le public était plus souvent debout qu'assis. Tout le monde se trémoussait et chantait avec elle. C'était avant qu'elle ne soit connue en France sous le simple nom de Maurane. Pour un spectacle d'enfer, les places n'étaient pas chères, l'équivalent de 7,50 €.


 N'ayant pas 'T'as pas la pêche" sur support numérique, j'ai choisi d'illustrer "Le boogie du bagou", une chanson de son premier album "Danser" sorti en 1986.

C'était l'histoire d'un mec
Qui n'avait rien dans la tête
Sauf un peu de fantaisie bébête
Il voulait ressembler
A tous ces chanteurs de hits
Qui swinguent aussi bien qu'un paquet de frites
Sa guitare sous le noeud pape de soie noire
Sourire dentifrice, plus blanc que ceux des stars
Il bêlait sans complexes
Des chansons d'amour kleenex
Qui disaient "Oh mon amour, je t'aimerais encore
Même quand je serais mort"

Moi je me disais tout bas
"Dommage que les yeux qu'il a
Ne disent que des fadaises à la noix."
Et c'est pas du tout mon style
Il est pas vraiment viril
Et pourtant j'ai le coeur qui bat
Il y a du trois cent mille à l'heure
Des gouttes sur le front
Et les deux jambes en coton
Pour tomber dans le panneau des passions
Moi j'ai toujours eu des dons

C'est le boogie du bagout
Du dingo qui s'en fout
Boogie du bagout du beau gars
Qui se balade dans les rues de Paris
Champagne au bout du mégot
A vélo...
C'est le boogie du bagout
Du dingo qui s'en fout
Quand la fille tombe à ses genoux
Bigoudis, baguera,
Bagatelles, bague au doigt
Rigole à gogo, me laisse pas.
Quand je vois ta frime et ta frimousse
C'est fou ce que je mousse
Ton beau sourire sous tes moustaches
Et dire qui y en a qui te prennent au sérieux quand tu te fâches
Mais c'est le boogie du bagout
Du dingo qui s'en fout
Boogie, boogie, mais blague à part:
Et si tu te sens plus fort
Que tout ce qui blues dans ma voix
C'est raté t'as qu'a m'attaquer pour voir.

Trois heures de baratin
Ensuite il me prend la main
Pour finir il me roule un patin
Puis se casse en courant
En me laissant comme deux ronds de flan
Avec mon chien et mes sentiments
Sa guitare reste sur le trottoir
Un peu plus loin, je retrouve son mouchoir
Plus un mot qu'il m'avait laissé
Sur un bout de papier glacé
Et qui disait
"Si vous êtes fou? Oh ma poupée
Ce que j'ai pu t'aimer, mouais!"

C'était l'histoire d'un mec
Qui n'avait pas grand chose en tête
Sauf un peu de fantaisie bébête
Et c'est pas du tout mon style
Il est pas vraiment viril
Et pourtant j'ai le coeur qui file
Il y a du trois cent mille à l'heure
Des gouttes sur le front
Et les deux jambes en coton
Pour tomber dans le panneau d'un vieux con
Moi j'ai toujours eu des dons

C'est le boogie du bagout
Du dingo qui s'en fout
Boogie du bagout du beau gars
Qui se balade dans les rues de Paris
Champagne au bout du mégot
A vélo...
C'est le boogie du bagout
Du dingo qui s'en fout
Quand la fille tombe à ses genoux
Bigoudis, baguera,
Bagatelles, bague au doigt
Rigole à gogo, me laisse pas.
Quand je vois ta frime et ta frimousse
C'est fou qu'est ce que je mousse
Ton beau sourire sous tes moustaches
Et dire qui y en a qui te prennent au sérieux quand tu te fâches
Mais c'est le boogie du bagout
Du dingo qui s'en fout
Boogie, boogie, mais blague à part:
Et si tu te sens plus fort
Que tout ce qui blues dans ma voix
C'est raté t'as qu'a m'attaquer pour voir.

C'est le boogie du bagout
Du dingo qui s'en fout
Boogie, boogie, mais blague à part:
Et si tu te sens plus fort
Que tout ce qui blues dans ma voix
C'est raté t'as qu'a m'attaquer pour voir.

L'ayant trouvé sur Youtube, je ne résiste pas à la tentation d'insérer ici le clip de "T'as pas la pêche" un premier succès de Maurane en Belgique totalement inconnu en France.

T'as l'œil tout dépité, la tête dans ton oreiller, le tic-tac t'assomme
Tu descends l'escalier, le guet-apens te guettait
T'es tombé sur une pomme
La vaisselle cavale sur la moquette, ton python fait pipi dans tes baskets
T'as pas l'cœur au mambo, tout se disloque en loques
Tes binocles, tes breloques 
Café, thé, chocolat, c'est trop compliqué tout ça
Juste un verre de flotte, c'est plus sain, c'est moins cher
Et on dit que le calcaire, c'est bon pour ton ulcère
Tu t'avales en douce un pamplemousse
Tu t'allumes une Marlboro, tu tousses
Les copains, les jours de coaltar, c'est plus rare que le caviar
Ils t'oublient dans ton plumard

Et t'as pas la pêche, manque un peu de piment
T'as pas la pêche au niveau sentiment
T'as pas la pêche, t'as les yeux dans les panards
Le pas claudiquant des canards
Et t'as pas la pêche quand il faut que ça swing
T'as pas la pêche du côté du standing
T'as pas la pêche, elle t'a laissé tomber
T'avais qu'à pas caresser l'plombier !

Aujourd'hui, c'est dimanche, t'iras pas planter tes choux
Pour changer, il pleut
L'eau coule du plafond, y'a même des gouttes sur ta joue
La déroute, sauve qui peut...
Comme la confiture sur les tartines
Tout passe au travers et dans la cuisine, bonjour l'inondation
T'as plus qu'à trouver vite fait une gondole, un gondolier

T'as pas la pêche, manque un peu de piment
T'as pas la pêche au niveau sentiment
T'as pas la pêche, t'as le nez dans le falzar
Le pas claudiquant des canards
Et t'as pas la pêche quand il faut que ça swing
T'as pas la pêche du côté du standing
T'as pas la pêche, elle t'a laissé tomber
T'avais qu'à pas caresser l'plombier !

Papa, maman tout à l'heure, viendront prendre le thé chez toi
Petits gâteaux, petits fours glacés
Et ils te diront que... Le curé est décédé...

Pas la pêche, manque un peu de piment
T'as pas la pêche au niveau sentiment
T'as pas la pêche, elle t'a laissé tomber
T'avais qu'à pas caresser l'plombier !
Les copains, les jours de coaltar, c'est plus rare que le caviar
Ils t'oublient dans ton plumard

Et t'as pas la pêche, manque un peu de piment
T'as pas la pêche au niveau sentiment
T'as pas la pêche, t'as les yeux dans les panards
Le pas claudiquant des canards
Et t'as pas la pêche quand il faut que ça swing
T'as pas la pêche du côté du standing
T'as pas la pêche, elle t'a laissé tomber
T'avais qu'à pas caresser l'plombier !
Pas la pêche ! 

Désolé pour ceux qui suivent ce blog en utilisant la traduction de Google, je crains que les textes de ces chansons soient intraduisibles.


11 commentaires:

  1. J'adore ses paroles , çà déchire ! Un style cinglant et décapant !
    Une "bonne mise en bouche" pour la journée toutes ces images
    Bonne journée
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le style que j'aimais beaucoup chez Maurane. Ça décoiffait, comme disait Citroën à propos de la Visa.
      C'est toujours bon de commencer par une mise en bouche !
      Bonne journée
      Bisous.

      Supprimer
  2. j'aime sles images! apres un post très cremeux, voilà un post plus doux, mais egalement sexy

    http://menforxersex.blogspot.it/2016/01/james-ellis.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta visite. Je m'en vais de ce pas voir ton article sur James Ellis.

      Supprimer
    2. En fait, j'avais déjà vu cet article hier soir. James Ellis est un très beau et sympathique garçon.

      Supprimer
  3. Bonsoir l'ami!
    Je ne connaissais pas cette chanson et c'est ainsi un délice de la découvrir sur ton blog puisque tu l'illustres merveilleusement bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais été très étonné si tu avais connu l'une de ces chansons puisqu'elles datent de l'époque où elle n'était connue qu'en Belgique, bien que "le boogie du bagou" se retrouve aussi sur son album live à l'olympia en 1993 (une fille très scène).
      A bientôt, Sweet Boy !

      Supprimer