dimanche 3 janvier 2016

Fin du chemin pour Michel Delpech


 C'est avec une grande tristesse que j'apprends le décès de Michel Delpech, survenu ce samedi soir, vingt-quatre jours avant de fêter ses soixante-dix ans.


D'inventaire 66 à la fin du chemin, j'ai toujours aimé écouter et fredonner ses chansons. Le voici arrivé à la fin du chemin qu'il a si bien chanté.

Voici la fin de mon chemin
Sur terre
Je suis à toi
Accueille moi
Mon père

Voici mon âme
Séchez vos larmes
Mes frères
Je m’en vais là
Ou brille la
Lumière

Chère Sahra
Ouvre tes bras
J’arrive
Tu penses à moi
Prépare moi la rive

Voici la fin de mon chemin
Sur terre
Je viens vers toi
Accueille moi
Mon père

Adieu la vie
Mais je bénie
Ma chance
La vérité
L’éternité commence
Commence
Commence

La vérité
L’éternité commence
Au revoir et bonne route


Michel Delpech n'aura donc pas la chance de fêter ses soixante-treize ans, d'avoir une baby-sitter, d'assister aux adieux de Sylvie Vartan ni d'apprendre le décès de Mike Jagger, mais je suis sûr qu'il s'éclatait comme une bête quand il était chanteur.




J'étais fan de ses grands yeux, de son sourire, j'étais fan de lui. J'étais amoureux sans le lui dire...



Pour un flirt avec lui, j'aurais fait n'importe quoi. J'étais prêt à tout pour un simple rendez-vous avec lui...


Non, je n'aimais pas le chanteur à ce point-là, il y en a d'autres qui m'ont fait fantasmer davantage, et puis, comme on peut le voir sur la vidéo, il n'aurait pas été intéressé. Néanmoins, combien de fois n'ai-je pas chanté du Delpech en pensant à l'homme que j'aimais à ce moment-là. 


Cinquante-trois ans après son premier disque. le bal est fini pour lui.



Merci, Michel, au revoir et bonne route !


4 commentaires:

  1. très belle vidéo!!! un des plus beeau adieu à la vie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit en effet d'un très bel adieu à la vie. Le chant est extrait du conte musical "Dolly Bibble", les paroles sont de Pierre Delanoé et la musique de Claude Morgan.

      Supprimer
  2. Un triste début pour l'année 2016 avec tous ces grands hommes qui viennent à nous quitter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et la série noire continue avec aujourd'hui Alan Rickman et René Angélil. Il serait temps que ça s'arrête un peu.

      Supprimer