jeudi 10 décembre 2015

Nous les amoureux [ We the lovers ]


En 1961 - plus de vingt ans avant la dépénalisation de l'homosexualité en France et plus de cinquante ans avant l'ouverture du mariage civil aux couples de même sexe - Jean-Claude Pascal gagnait le Concours Eurovision de la Chanson avec "Nous les amoureux". Sans le dire ouvertement, cette chanson évoquait les couples homosexuels.


Si, au sens premier, les paroles de la chanson s'entendent comme le combat de deux amoureux contre les préjugés de la société de l'époque, en réalité elles dénoncent – sans que le grand public ne s'en doute – la répression des amours homosexuelles et prédisent une évolution prochaine des esprits à leur égard. Jean-Claude Pascal a reconnu bien plus tard, "cette belle farce qu'il a joué à cette société qui n'y a vu que du feu… de l'amour, bien entendu".

Nous les amoureux
On voudrait nous séparer
On voudrait nous empêcher
D'être heureux.
Nous les amoureux
Il paraît que c'est l'enfer
Qui nous guette
Ou bien le fer
Et le feu.

C'est vrai, les imbéciles et les méchants
Nous font du mal, nous jouent des tours
Pourtant rien n'est plus évident
Que l'amour.

Nous les amoureux
Nous ne pouvons rien contre eux
Ils sont mille et l'on est deux
Les amoureux.

Mais l'heure va sonner
Des nuits moins difficiles
Et je pourrai t'aimer
Sans qu'on en parle en ville
C'est promis
C'est écrit.

Nous les amoureux
Le soleil brille pour nous
Et l'on dort sur les genoux
Du bon Dieu.
Nous les amoureux
Il nous a donné le droit
Au bonheur et à la joie
D'être deux.

Alors, les sans-amour, les mal-aimés,
Il faudra bien nous acquitter
Vous qui n'avez jamais été
Condamnés.

Nous les amoureux
Nous allons vivre sans vous
Car le ciel est avec nous
Les amoureux.

We the lovers
We, the lovers
They want to separate us
They would like to prevent us
From being happy.
We, the lovers
It seems that it's hell
That watches us
Or else the iron
And the fire.

It's true, the idiots and the evil ones
Harm us, do bad things to us
However nothing is more obvious
Than love.

We, the lovers,
We can do nothing against them
They are a thousand and we are two,
The lovers.

But the hour is going to ring
On the least difficult nights
And I could love you
Without them talking about it downtown
It's promised,
It's written down.

We, the lovers
The sun shines for us
And we sleep on the knees
Of the Good Lord.
We, the lovers
He gave us the right
To be happy and to be joyful
Together.

Then, the without-loves, the mis-loved
It will be necessary that we pay back
Those who have never been
Condemned.

We, the lovers,
We're going to live without you
For the sky is with us,
The lovers.
Jeune premier au cinéma mais aussi chanteur de charme, Jean-Claude Pascal a fait rêver toute une génération de midinettes des années 50. Il faut dire qu'avec son physique de mannequin, son regard ténébreux et son charme viril, il a de sérieux arguments pour plaire aux femmes. Mais Jean-Claude Pascal est homosexuel et n'aime que les hommes. Seuls les milieux artistique et homosexuel de l'époque sont au courant car il est totalement exclu de révéler une telle orientation dans une société où l'homophobie est encore la règle. 


15 commentaires:

  1. Dals la vidéo il ya un amour entre les générations, que notre ami commun Damien aime beaucoup! moi, j'aime la dernière image avec un bisou juteux!

    bon fin de semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, la vidéo montre un amour intergénérationnel. Damien aime cela et moi aussi, c'est la raison pour laquelle nous nous entendons si bien tous les deux avec nos 369 mois de différence. La dernière image montre un beau bisou dans lequel le garçon basané récupère la crème qui a coulé sur le menton du blanc afin de lui remettre en bouche. Je trouve cela très sensuel.
      Bon week-end, cher ami.

      Supprimer
    2. je connais ce que charme nos ami commun!
      moi je suis fou pour l'elixir d'amore, la crème, le lait, lessence masculine!
      bonne dimanche !

      Supprimer
    3. Je suis toujours très excité quand je vois un homme qui jouit et les jets de sperme qu'il éjacule. Cela provoque presque instantanément ma propre jouissance.
      Bonne semaine !

      Supprimer
    4. ah le jus!!! combien il est bon à avaler!!!!

      bonne semaine nouvelle!!!

      Supprimer
    5. Ah oui, Xersex, ça c'est sûr que la vidéo me plait beaucoup :)

      Bisous.

      Supprimer
    6. Tous les jus ne sont pas bons à avaler, prends bien soin de bien sélectionner les biberons auxquels tu te nourris pour n'avoir que le meilleur, Xersex !

      Supprimer
  2. Quel exquis et extatique article que celui-ci!

    Je te souhaite une bonne soirée et un très bon week-end!

    A bientôt ;)

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, beau jeune-homme.
      Je te souhaite également une bonne soirée et bon week-end.
      Bisous et à bientôt.

      Supprimer
    2. Mais de rien très cher ami!
      C'est un réel et pur plaisir de découvrir l'univers qui te caractérise et qui se veut autant appréciable que les photos qui te composent bin agréablement!
      Que ta soirée te soit exquise!
      Bisous

      Supprimer
    3. Merci, beau jeune-homme. Ceci n'est toutefois qu'une petite partie de mon univers. J'aime aussi découvrir une partie du tien en visitant ton blog.
      Je te souhaite une agréable semaine.
      Bisous.

      Supprimer
    4. J'imagine fort bien qu'il ne s'agit que d'une petite partie de ton univers comme c'est le cas également de mon blog vis-à-vis de mon univers...

      Il n'en demeure pas moins que c'est un plaisir que de pouvoir échanger avec toi ainsi qu'avec ton homme Damien!

      Supprimer
    5. Merci beaucoup, c'est réciproque. D'autant que tu m'inspires beaucoup en me donnant des idées pour mes articles.

      Supprimer
    6. Il est bon de s'inspirer réciproquement ;-)

      Supprimer