lundi 19 octobre 2015

Les deux garçons de Maria


Enfant de la génération "Peace and Love" des sixties et seventies, je ne renie rien des idées pacifistes que je défendais à la fin de mon adolescence et au début de ma vie adulte, même s'il me faut aujourd'hui déchanter et reconnaître que la paix ne sera jamais qu'une grande illusion  ou le plus illusoires des fantasmes.

Tant que les scènes de guerre et de violence seront en libre accès et montrées sans état d'âme aux plus jeunes alors que celles qui représentent l'amour sous toutes ses formes et toutes ses coutures seront obsessionnellement censurées, la paix restera une utopie et je garderai mon âme de militant (pacifiste et libertin).


Pourtant, la violence et les guerres font des dégâts irréparables tandis que l'amour entre deux êtres, quelles que soient leur origine, la couleur de leur peau ou leur orientation sexuelle, n'a jamais fait de mal à personne.


La chanson "Maria" - parole de Jean-Claude Massoulier, musique et interprétation de Jean Ferrat - évoque la guerre civile d'Espagne où deux frères se retrouvent dans deux camps opposés...



Maria - 1966
Maria avait deux enfants
Deux garçons dont elle était fière
Et c'était bien la même chair
Et c'était bien le même sang 
Ils grandirent sur cette terre
Près de la Méditerranée
Ils grandirent dans la lumière
Entre l'olive et l'oranger 
C'est presque au jour de leurs vingt ans
Qu'éclata la guerre civile
On vit l'Espagne rouge de sang
Crier dans un monde immobile 
Les deux garçons de Maria
N'étaient pas dans le même camp
N'étaient pas du même combat
L'un était rouge, et l'autre blanc 
Qui des deux tira le premier
Le jour où les fusils parlèrent
Et lequel des deux s'est tué
Sur le corps tout chaud de son frère ? 
On ne sait pas. Tout ce qu'on sait
C'est qu'on les retrouva ensemble
Le blanc et le rouge mêlés
A même les pierres et la cendre 
Si vous lui parlez de la guerre
Si vous lui dites liberté
Elle vous montrera la pierre
Où ses enfants sont enterrés
Paroles : Jean-Claude Massoulier - Musique : Jean Ferrat.


Voici la liste sans doute incomplète des conflits en cours en 2015. L'année donnée est celle du début du conflit.

Conflits causant plus de 1 000 morts par an :
1947 Conflit armé birman
1960 Conflit de Papouasie occidentale
1964 Conflit armé colombien
1969 Insurrection islamique aux Philippines
1975 Conflit hmong
1980 Conflit armé péruvien
1989 Insurrection au Jammu-et-Cachemire
1991 Guerre civile somalienne
2003 Guerre du Darfour
2004 Guerre au nord-ouest du Pakistan
2004 Insurrection houthiste au Yémen
2006 Guerre de la drogue au Mexique
2009 Insurrection djihadiste au Nigeria
2011 Guerre civile syrienne
2011 Conflit inter-soudanais
2011 Seconde guerre civile irakienne
2013 Troisième guerre civile centrafricaine
2013 Guerre civile sud-soudanaise
2014 Guerre du Donbass
2014 Guerre contre l'Etat islamique
2014 Deuxième guerre civile libyenne
2015 Guerre d'Afghanistan (depuis 2015)
Conflits causant moins de 1 000 morts par an :
1948 Conflit israélo-palestinien
1955 Conflit de Xinjiang
1964 Insurrection en Assam
1967 Rébellion naxalite
1975 Conflit de la Cabinda
1984 Conflit kurde en Turquie
1995 Insurrection dans l'Ogaden
1996 Conflit maritime inter-coréen
2000 Guérilla en Ciscaucasie
2004 Crise dans le delta du Niger
2004 Guerres baloutches
2004 Conflit dans le Sud de la Thaïlande
2008 Conflit frontalier au Haut-Karabagh
2011 Conflit au Liban
2011 Insurrection du Sinaï
2012 Guerre du Mali

6 commentaires:

  1. merci pour être devenu membre n.170 de mon blog http://menforxersex.blogspot.com et pour avoir le placé parmi tes "liens". Je promets mes commentaires fréquentes, sinon à chacun de tes post!

    merci beaucoup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup à toi aussi. A bientôt.

      Supprimer
    2. si tu veux parcourir l'histoire de mon blog, voilà

      http://menforxersex.blogspot.it/2015/09/my-blog-mon-blog.html

      Supprimer
  2. Wow, so many hot pics in this post!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. and there are also others in the music video embedded in the post !

      Supprimer